One Man Show

Caroline Vigneaux croque la pomme

Au Top des One Woman Shows
De Caroline Vigneaux
Mise en scène : Caroline Vigneaux
Avec Caroline Vigneaux

Infos & réservation

Palais des Glaces
37 rue du Faubourg du Temple
75010 Paris
Tél. : 01 42 02 27 17
http://www.palaisdesglaces.com
Jusqu'au 5 janvier du mardi au samedi à 21h00

Lu / Vu par

Yolène Bahu
Publié le 30 oct . 2018

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

S’il y a bien une chose sur laquelle la Torah, la Bible et le Coran sont d’accord, c’est qu’une femme, Ève, a croqué dans la pomme, et que par sa seule faute, les Hommes ont été punis! C’est par ce constat que Caroline Vigneaux commence son one WOMAN show, avant de rappeler que si les hommes ont été condamnés à travailler, les femmes, elles, doivent enfanter dans la douleur et être soumise à leur mari... « Forte de cette explication », elle plaide alors la cause des femmes pendant le reste de son spectacle de manière hilarante et intelligente à la fois.

Points forts

1- Dès son entrée en scène, on entend un wahooou collectif: lumières braquées sur elle, dans un smoking rouge, et des Louboutin aux pieds... en plus d’être drôle et intelligente, Caroline VIGNEAUX est splendide, débordante d’énergie, animée d’un charisme crevant les yeux.

2- Caroline VIGNEAUX se sert en toile de fond de notre histoire et de la lente, très lente évolution de la législation française concernant les droits accordés aux femmes pour nous faire rire, avant de s’attaquer à de nombreux tabous. Une belle alliance de culture, d’humour et de franchise!

3- Si ce one woman show s’articule autour d’une multitude d’anecdotes truculentes, avec un ton parfois potache, mais assumé, ce spectacle lui donne également l’occasion de rendre un bel hommage à des femmes telles que Gisèle Halimi (dont Richard Berry reprend d’ailleurs les mots actuellement au théâtre Antoine dans « Plaidoiries ») ou encore Olympe de Gouges.

Points faibles

Je n’en vois pas.

En deux mots ...

Alors que des mouvements tels que BalanceTonPorc, ou Me too font l’actualité, et tentent d’alerter sur le harcèlement sexuel dont peuvent encore faire l’objet les femmes, Caroline VIGNEAUX se dit haut et fort féministe. Elle parvient à aborder ce sujet, et celui, plus général, de l’inégalité homme femme (ou femme homme ?) que l’on constate encore parfois, en mêlant humour percutant et intelligence. Elle n’oublie d’ailleurs pas de remercier aussi les hommes dans son spectacle, loin d’être tous des porcs, évidemment !

Un extrait

« Jésus, c’est le premier qui a eu deux Papas, et Marie, la première GPA... »

L'auteur

Caroline Vigneaux est une ancienne avocate, élue 11e secrétaire de la conférence du stage à l'issue du très prestigieux concours d'éloquence de la Conférence du Barreau de Paris. Elle décide de changer de carrière professionnelle et « quitte la robe » (son premier spectacle, ayant remporté un grand succès) quand elle comprend, comme l’a dit Confucius, qu’on a « deux vies, et (que) la seconde commence quand on comprend qu’on n’en a qu’une ». 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.