La métamorphose des cigognes

Paternité réflexive ou Comme une cigogne qui doute
De
Marc Arnaud
Mise en scène
Benjamin Guillard
Avec
Marc Arnaud
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

La Scala, Paris,
13 bd de Strasbourg
75010
Paris
01 40 03 44 30
Jusqu’au 29 décembre 2021 Mardi et mercredi à 21h30

Thème

• Enfermé dans une petite pièce de la dimension d’une studette avec lavabo, toilettes et gobelet, et « sans kitchenette », Marc doit se plier à un protocole précis mais délicat pour livrer le matériau nécessaire à la fécondation in vitro de sa compagne, Isabelle. 

• Il hésite, songe à cet ami qui lui a recommandé de « ne penser à rien », aux visites chez son psy qu’il paye et qui lui parle, à la rencontre qu’il vient de faire dans la salle d’attente, se souvient de ses premiers émois amoureux et des terreurs qui les ont accompagnés, évoque sa maladie et se répète comme un mantra « les pluies fécondent la terre ».

Points forts

• Ce solo est à la fois plein d’ingénuité (comment je fais pour suivre le protocole ? À quoi tient la virilité ?), et d’humour (« un avortement c’est pas une chose à faire absolument, c’est pas les châteaux de la Loire ») mais aussi de profondeur : celle dans laquelle le père potentiel qui hésite au moment de faire cet enfant si peu naturellement, manque de se noyer. 

• Le texte et la gestuelle sont précis, elliptiques quand il faut l’être, et d’une justesse confondante. La diversité des personnages est admirablement servie par un jeu d’acteur brillant et des lumières ad hoc.

Quelques réserves

Aucune.

Encore un mot...

• Que fait-on quand on décide d’avoir un enfant, sans en passer par la volupté du désir et la grâce du plaisir ? Quand le désir d’enfant n’est plus fondu dans l’étreinte, plus « dilué dans le désir sexuel » et impose sa brutalité et ses ambivalences ?

•  C’est tout le sens des multiples questions que se pose Marc, et auxquelles s’arriment ses souvenirs, transformant une situation qui pourrait être scabreuse en un moment de grâce et de complicité avec le public. Ce comédien-là n’est pas seulement un père en puissance c’est aussi un créateur d’espace habité par ses souvenirs.

Une phrase

« Je ne peux pas faire un enfant en regardant un porno. »

L'auteur

• Formé au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique et à la London (Academy of Music and Dramatic Art), Marc Arnaud est avant tout (ou le fut jusqu’ici à tout le moins) un acteur. En habitué du théâtre classique il a créé le rôle du Maître dans l’adaptation du Maître et Marguerite au théâtre de la Tempête, et participé au spectacle d’improvisation “Masques et Nez“. 

• On l’a vu aussi au cinéma et à la télévision. La métamorphose des cigognes, inspirée par le journal de bord qu’il a tenu lors de cet épisode de sa vie, est sa première pièce donnée en public. Créé dans une forme courte à l’occasion du festival « Mises en Capsules » au Théâtre Lepic en 2019, ce spectacle a connu un vif succès au festival d’Avignon.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Seul en scène
L’autre
De
Sybille de Montigny
Seul en scène
Voir les gens
De
Baptiste Lecaplain et Florent Bernard