Proust - Dire Combray

Une grande performance d'acteur au service de Proust
Extraits de "Du côté de chez Swan", de Marcel Proust.
Mise en scène
Michel Voïta
Avec
Michel Voïta
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Théâtre de La Huchette
23 rue de La Huchette
75005
Paris
0143263899

Thème

La pièce est constituée de trois extraits  de "Du côté de chez Swan": 

- Le premier est le début de l'oeuvre, qui commence par la fameuse phrase " Longtemps, je me suis couché de bonne heure"; et où le narrateur peint ses états d'âme entre la veille et le sommeil dans les différentes chambres où il a dormi (1902).  

- Le deuxième peint les stratagèmes de l'enfant pour voir sa mère et obtenir un baiser d'elle avant de dormir, par l'intermédiaire de la bonne Françoise: son souhait est réalisé au-delà de toute espérance (1890).

- Le troisième, c'est le célèbre épisode de la madeleine trempée dans le thé (peu avant 1914): elle fait remonter les souvenirs enfouis de son enfance, elle met en scène la mémoire volontaire face à la mémoire involontaire.
Le texte est parfaitement fidèle à l'ouvrage de Proust, l'adaptation est dans la mise en scène et la diction, mais non dans une quelconque transformation du texte.

Points forts

1) Le choix des extraits dégage un ensemble cohérent qui permet de comprendre l'univers de Proust, même pour un spectateur qui ne connaîtrait pas son oeuvre.

2) La diction très claire et les variations de ton rendent abordable un texte à l'écriture particulièrement difficile par la longueur de ses phrases, la fréquence des digressions et les errances à travers le temps.

3) La mise en scène est minimaliste: une table et une chaise, et le livre "Du côté de chez Swan" dans les mains de l'acteur. Ce n'est pas une lecture, mais l'acteur s'appuie sur la matérialisation de différents passages du livre pour séparer les trois extraits. 

4) Michel Voïta fait preuve d'un grand talent pour imiter les voix des invités des parents de l'auteur: cela amène un moment souriant et casse la monotonie d'un texte écrit.

5) L'humour de l'acteur introduit à la fois une connivence et une distance avec l'auteur.

Quelques réserves

Il est bien difficile d'en trouver dans ce remarquable spectacle. La seule difficulté se transforme en succès: mettre au théâtre un texte littéraire qui n'est pas fait pour être joué et qui est particulièrement dense pourrait provoquer un grand ennui. Mais ce n'est pas le cas: le défi est brillamment relevé.

Encore un mot...

C'est une incroyable performance d'acteur que réalise Michel Voïta, qui maîtrise un texte complexe et le rend abordable pour tous ou presque.

A voir, quelle que soit la connaissance qu'on ait de Proust.

Une phrase

Une phrase de Roland Barthes introduite par Michel Voïta pour apporter une touche d'humour: "Le bonheur avec les relectures de Proust, c'est qu'on ne saute jamais les mêmes passages."

L'auteur

Rappel: Marcel Proust (1871-1922) est l'auteur de "A la recherche du temps perdu", qui comprend 9 volumes et qui retrace l'histoire de sa vie et d'une certaine société de son temps, à travers sa sensibilité, ses rêves et les méandres de sa mémoire. Ramon Fernandez décrit cette oeuvre comme "l'histoire d'une époque et l'histoire d'une conscience". 

Après un début difficile, qui l'obligea à publier "Du côté de chez Swan" à compte d'auteur, en 1913, Marcel Proust reçut le prix Goncourt pour son deuxième tome, "A l'ombre des jeunes filles en fleurs", en 1919. Puis il travailla intensément pour publier, en 1920, "Le côté de Guermantes I, en 1921 "Le côté de Guermantes II" et "Sodome et Gomorrhe I, en 1922 "Sodome et Gomorrhe II. "La Prisonnière", "La Fugitive" et "Le temps retrouvé" paraîtront après sa mort.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Seul en scène
L’autre
De
Sybille de Montigny
Seul en scène
Voir les gens
De
Baptiste Lecaplain et Florent Bernard