Thêatre-Spectacles

C’ EST PAS LE BON MOMENT

LES RELATIONS DE DEUX COUPLES DECOUPEES AU SCALPEL ...
De Frédéric Torkaz
Scénographie : Laurent Martini Lumière : Yann Legoff Costumes : Marion Malabre Musique : Arthur Orcier Production : FARANDE production et SFORZANDO
Mise en scène : Nicolas Lartigue et Frédéric Torkaz
Avec Christine Anglio, Jean Michel Lahmi, Elsa Pasquier, Frédéric Tokarz

Infos & réservation

Manufacture des abbesses
7, rue Véron
75018 Paris
Tél. : 01 42 33 42 03
http://www.manufacturedesabbesses.com
Jusqu’au 13 NOVEMBRE du dimanche au mercredi 21h

Lu / Vu par

Laurent Cheronnet
Publié le 12 oct . 2019

Recommandation

3,0BonBon

Thème

Une comédie plutôt grinçante mettant en scène deux couples «  quadra-quinqua-bobos » qui s’affrontent autour du mariage de leurs enfants respectifs : ambition, travail, chômage, sexe, maternité, maladie, mort, autant de trames de vies traitées avec humour et authenticité.

Points forts

- Les comédiens (dont l’auteur et metteur en scène) sont excellents dans des rôles assez typés : Le premier couple dans la réussite pontifiante,, le second dans l’échec et la frustration.

- La mise en scène, simple et épurée, avec un décor de projection d’images illustrant les différents lieux, fonctionne bien.

- L’écriture, précise, provoque des dialogues vifs et acérés, parfois violents. Les répliques fusent et sont souvent drôles avec une scène étonnante sur l’art de réduire une dette.

- Les 4 actes s’enchaînent pour aboutir à un final assez dramatique à l’opposé du climat « doucereux » du début de la pièce.

- Dans cette petite salle intimiste, la scène très proche, permet aux spectateurs une réelle immersion dans les échanges des personnages.

Points faibles

- Le premier acte manque un peu de rythme. Il est vrai que les relations entre les deux couples ne se sont pas encore envenimées ce qui ne va pas tarder ...

- Quelques longueurs dans le dernier acte qui gagnerait à être allégé.

En deux mots ...

 Justement, un « bon moment » que cette pièce intelligente et bien servie par ses textes et leurs interprètes.

L'auteur

Issu du Conservatoire National d’art dramatique de Paris, Frédéric Torkaz, comédien et acteur (cinéma et télévision) a mis en scène le petit maître corrigé de Marivaux et la femme vindicative de Goldoni. Il est l’auteur d’"àvoir absolument", pièce créée au théâtre des Mathurins et d’“ au plus simple".

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.