Thêatre-Spectacles

Du domaine des Murmures

De Caroline Martinez
Mise en scène : José Pliya
Avec Valentine Krasnochok

Infos & réservation

Théâtre de Poche Montparnasse
75 Boulevard du Montparnasse
75006 Paris
Tél. : 01 45 44 50 21
Jusqu’au 12 juillet: Du mardi au samedi à 19h , dimanche à 17h30
Publié le 01 juil . 2015

Recommandation

1,0BofBof

Ce qui est rare pour cet excellent théâtre...

Thème

Nous sommes au Moyen-âge, en 1187, en Franche-Comté. Alors que le seigneur des Murmures impose à sa fille unique, Esclarmonde, d’épouser le brutal « Lothaire », elle se tranche l’oreille et décide de se donner au Christ. Protégée par l’Eglise, elle est comme emmurée vivante, mais donne naissance 9 mois plus tard, à un fils, qui a des stigmates… Mystère…

Points forts

1 Valentine Krasnochok est incontestablement une jeune comédienne talentueuse, émouvante et empreinte d’une belle intériorité.

2 Ce conte moyen-âgeux nous transporte dans un tout autre monde, poétique, profondément spirituel et empreint de gravité.

3 La relation de la mère à cet enfant, dont on ne découvre qu’à la fin la paternité, est charnelle et pleine d’amour.

Points faibles

On a cependant du mal à rentrer dans cette histoire. L’atmosphère est lourde dès le départ malgré la force de l’interprétation très inspirée de cette belle comédienne. Le propos est un peu confus. Que faut-il retenir ? La relation mère-fils ou père-fille ? S’agit-il d’une expérience mystique? Du dénouement d’un lien familial assez abject? Tout cela est fort compliqué et la révélation de la fin ajoute au trouble distillé depuis le début…

En deux mots ...

Ce qui passe bien, c’est la poésie, c’est le décor minéral très simple mais présent, avec ces cailloux et ces pierres qu’Esclarmonde jette, dans ses belles colères; les lumières aussi et puis cette comédienne très habitée qui fait là un bel exercice de style mais qu'on a envie de voir dans autre chose, plus solide…

Tweet Culture-Tops

Une très belle interprétation d'un texte plutôt confus.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.