Thêatre-Spectacles

Echos de la Terre du milieu

De Neko Light Orchestra
Concert live en salle de cinéma: hommage aux univers du « Seigneur des Anneaux »

Infos & réservation

Ce spectacle achève une tournée en province et sera le 19 mars à NANTES, Gaumont Commerce et le 20, à ORLEANS, Pathé Charpenterie puis sera, le samedi 11 avril, au GRAND REX, à Paris

Lu / Vu par

Catherine Bonte de Cuniac
Publié le 16 mar . 2015

Recommandation

4,0En prioritéEn priorité

A ne surtout pas manquer, si vous aimez vous laisser porter par l'imaginaire.

Thème

C’est une interprétation musicale des deux trilogies des mythiques films de Peter Jackson, « Le Seigneur des Anneaux » et « Le Hobbit », adaptés des oeuvres de J.R.R. Tolkien, sur des musiques du compositeur canadien Howard Shore.
Le Neko Light Orchestra présente ce spectacle musical uniquement dans des salles de cinéma, utilisant ainsi des vidéos sélectionnées ou des images, les musiciens jouant sur la scène en contre champ.

Points forts

. Une magie qui opère instantanément , le son ‘live ‘de l’orchestre raccordé à la salle entoure le spectateur et le plonge dans un univers puissant, étonnant et détonnant, dans un jeu d’ombres et de lumière..
Les musiciens sont vêtus de noir et perruqués de bleus; le visage nu des femmes contraste avec le maquillage masque des hommes, anti-geisha. Allégories, mystères, on est dans l’étrange.

. La musique semble  venue d’ailleurs: les musiciens jouent sans  partition, comme inspirés; ils  se répondent, improvisent et vous entrainent dans un voyage champêtre, des batailles épiques, des chants elfiques traditionnels ou des chansons pops tandis que sur l’écran défilent les vidéos correspondantes ou des illustrations peintes, d’une rare beauté.

. Ce  fougueux quatuor avec flute, enrichie d’un piano, d’une basse-batterie-guitare électrique est accompagnée par la chanteuse lyrique, Norieh; une voix merveilleuse au timbre chaud, propice à ce voyage onirique. 
Un groupe d’une énergie et d’une complicité incroyable qui ne rentre dans aucune catégorie.

. On se trouve portée, entraînée par cette musique vibrante, enthousiaste, ou romantique, un mélange de rock, de ballades irlandaise et de lyrique qui illustre bien ce monde insolite et imaginaire où les accents particuliers du dumdum africain résonnent profondément comme un écho venu du centre de la terre.

. Cette improvisation musicale, reste fidèle au thème musical de la série, tout en l’illustrant; on reste dans un monde connu, mais projeté plus en avant; c’est une vision différente, enrichie;  un hommage vibrant et magique.

Points faibles

A conseiller uniquement aux  fans de la culture imaginaire, aux curieux, aux rêveurs…

En deux mots ...

Une magnifique improvisation sur une série mythique..

Comme une époustouflante synthèse musicale.

L'auteur

Neko Light Orchestra, fondé en 2011 par Nicolas Chaccour, est un collectif de compositeurs toulousains passionnés par le cinéma et les cultures de l’imaginaire. Ces dix musiciens ont pour but de revisiter musicalement, à leur manière, les oeuvres cinématographiques plutôt ésotériques qui les inspirent. Ils on rendu hommage ainsi au film «  Le Vent se lève », du réalisateur japonais, Hayao Miyazaki, avec les musiques de Joe Hisaishi, dont ils se sont librement inspirés pour leur spectacle nommé "Echo de la Vallée du Vent", un concert symphonique mi lyrique-mi rock.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.