Thêatre-Spectacles

Love Circus

De Stéphane Jarry

Infos & réservation

Folies Bergères
32 rue Richer
75009 Paris
Tél. : 0892681650
http://www.foliesbergeres.com
Jusqu'au 26 janvier

Lu / Vu par

Catherine Bonte de Cuniac
Publié le 16 jan . 2015

Recommandation

3,0ExcellentExcellent

Thème

Après «  Salut les Copains » et « Disco », Stéphane Jarny nous régale avec une comédie musicale où le thème de l'amour est prétexte à de superbes numéros de chants, d'acrobatie, de cirque, sur un rythme endiablé. Une intrigue légère sert de trame : deux sœurs plutôt atypiques tiennent les Folies Bergères; elles sont soudées par un Pacte : une malédiction amoureuse, les histoires d'amour finissent mal ! Quand  débarque la troisième sœur, c'est un vrai bouleversement, le tout orchestré par un  mystérieux fantôme jouant le meneur de revue.

Points forts

. Dans le cadre grandiose des Folies Bergères, un décor coloré, scintillant, une atmosphère de cirque plutôt féérique pour un spectacle où s'enchaînent des séquences de music hall, de danse, d'acrobatie à la limite de l'apesanteur, de chant, dans un rythme endiablé et d'un esthétisme plus que soigné.

. Des danseuses à la plastique superbe et au déhanchement qui peut laisser rêveur, des acrobates à la limite de l'apesanteur, des acteurs stéréotypés  avec justesse : la comique, la colérique, l'amoureuse, et l’énigmatique, pour un spectacle passant du comique au poétique, laissant le public subjugué par tant de talent.

. De jolis moments d'émotion avec ces tubes éternels sur le thème de l'Amour, parfaitement mis en scène et interprétés. On est à l'unisson.

. Des numéros d’acrobatie inouïs, une maitrise parfaite du mat chinois, des équilibres époustouflants de beauté et de poésie, interprétés  avec sensibilité et esthétisme; sans oublier le brin d'humour et de légèreté apporté par le malicieux trampo-mur ! Amour et cirque, un duo gagnant oui, mais en musique et en chanson !

. Un spectacle plein de fougue, au rythme soutenu, mené tambour battant avec une gaité entrainante et communicative par le facétieux « Ombre », aux multiple visages.

Points faibles

L'intrigue est peut-être un peu faiblarde dans la première partie.

En deux mots ...

 Chapeau bas, on en a plein les yeux et le cœur,  une bouffée de bonheur.

Une phrase

« Les femmes meurent d'aimer » mais « soyons fous... ».

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.