Thêatre-Spectacles

Radio Trenet

De Jacques Pessis

Infos & réservation

Théâtre du Petit Montparnasse
31 rue de la Gaîté
75014 Paris
Jusqu'au 15 juin
Publié le 22 avr . 2014

Recommandation

3,0BonBon

Thème

Deux journalistes radio,un pianiste et un chanteur racontent et chantent l'irrésistible Charles Trenet.
Et voilà un portrait de notre Douce France, cher pays de notre enfance, bercée de tendre insouciance, ou sont gravés dans nos coeurs les moments 
terribles de la guerre, les aventures de la famille Duraton, les slogans des publicités inouïes du savon Cadum , de la gaine Scandale, et de Ya bon Banamia. 

Points forts

Longtemps, longtemps, longtemps après que les poètes ont disparus,
leurs chansons courent encore dans les rues...
On chante soir et matin,on chante sur les chemins, on swingue, on jazz, on troubadour 
et notre coeur fait boum boum.
Voila pourquoi, la do mi sol, on aimera toujours le music hall... 
et la poésie et ce fou chantant qui confond les blancs moutons de la mer, avec des anges si purs, la mer bergère d'azur infinie...
Difficile tâche, celle de chanter à la place de Charles Trenet!
Jacques Haurogné s'en sort correctement sans chercher à l'imiter. Il est formidablement aidé par le talent de Léa Gabrielle, Philippe Oguz et Roger Pouly au piano.
Humour, tendresse et swing sont au rendez-vous. 
 

Points faibles

Le spectacle n'est pas assez innovant pour attirer les jeunes.
La folie du fou chantant ne ressort pas vraiment.
C'est un portrait sage et attendrissant.

En deux mots ...

Une petite touche plus sexy n'aurait pas nui au spectacle:
"Bal de nuit, les oiseaux, les fleurs émerveillées,
Artémise, ô Douceur, extase de l'amour,
J'vous r'trouverai ce soir, à la veillée,
belle et pareille au premier jour,
Et je vous aimerai, sous la clarté lunaire 
du jardin extraordinaire
Il su-ffit pour ça d'un peu d'i-ma-gi-na-tion"

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.