Thêatre-Spectacles

Soyez vous-même

Une comédie acide et déjantée, une vraie pépite
De Côme de Bellescize
Mise en scène : Côme de Bellescize
Avec Eléonore Joncquez et Fannie Outeiro

Infos & réservation

Théâtre de Belleville
94 rue du Faubourg du Temple
75011 Paris
Tél. : 0148067234
http://www.theatredebelleville.com
Jusqu'au 16 avril: du mercredi au samedi à 19h15, le dimanche à 15h.
Publié le 28 mar . 2017

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Dans une entreprise qui produit et commercialise de la javel, un entretien d’embauche un peu particulier réunit une directrice aveugle dont la stratégie de communication confine au mysticisme et une jeune postulante au profil idéal : enthousiaste et positive. 

Très vite, l’enjeu professionnel disparaît au profit de questions existentielles, à la fois loufoques et inquiétantes. 

Entre grotesque, poésie, hystérie et questionnement philosophique, "Soyez vous-même" détourne les codes du huis clos et de la satire sociale pour dessiner une comédie acide et déjantée où tous les moyens – humiliation, menace, séduction, chantage et même roulette russe - sont bons pour tenter de parvenir à être soi-même.

Points forts

- Eléonore Joncquez et Fannie Outeiro sont géniales: elles osent tout en se mettant à nu, au propre comme au figuré.
Elles nous emmènent avec elles dans cet entretien hors norme et on en oublie presque qu'il s'agit de théâtre.

- Un sujet original traité avec délicatesse et habilité. Avec son humour corrosif, Côme de Bellescize amène le spectateur à réfléchir sur le paraître et notre rapport à l'Entreprise. Ca secoue !

- Un texte très bien écrit. Une mention toute particulière aux envolées jubilatoires de la directrice qui font penser à des poèmes. Chaque mot est pesé pour mieux percuter. 

Points faibles

Aucun, si ce n'est un sentiment de malaise du fait de l'histoire mais qui témoigne ainsi de ce que la pièce a de percutant.

En deux mots ...

Une comédie acide et déjantée.

Une vraie pépite comme savent en produire, parfois, certains petits théâtres parisiens.

Un extrait

- "Il faut que vous vous dépossédiez de votre carapace. Vous me dressez un portrait tellement triste et tellement convenu. Je m’ennuie, je m’ennuie ! J’attends plus. Sortez des sentiez battus ! Lâchez prise ! Donnez-moi quelque chose de vrai, d’unique, d’instantané. Je voudrais rentrer chez moi avec un souvenir, une image, une sensation, quelque chose de vivant, quelque chose de vrai. Pas de cette bouillie précuite... votre présentation, c’est de la cuisine sous vide, la photo fait envie mais le plat n’a pas de goût."

- "La Javel est un produit moral parce que la Javel purifie." 

L'auteur

Côme de Bellescize est un auteur et metteur en scène qui travaille principalement pour le théâtre et l’opéra. 

Entre 2004 et 2007, il écrit et met en scène Les Errants qui reçoit le Prix Paris jeunes talents 2005. Il crée ensuite Les Enfants du soleil de Maxime Gorki au Théâtre de l’Ouest Parisien à Boulogne Billancourt, puis au Théâtre 13 à Paris. Depuis, il a mis en scène et écrit Amédée au Théâtre de la Tempête à Paris. 

En août 2012, il met en scène son premier opéra avec Jeanne au bûcher au Festival Saito Kinen Matsumoto. En 2015, sa production de Jeanne au Bûcher est reprise avec Marion Cotillard dans le rôle-titre, en France, à la Nouvelle Philharmonie avec Kazuki Yamada et l’Orchestre de Paris, puis à New-York, au Lincoln Center, avec Alan Gilbert et le New-York Philharmonic. 

En novembre 2015, il a créé son dernier texte, Eugénie au Théâtre du Rond-Point à Paris.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.