Thêatre-Spectacles

Un petit jeu sans conséquence

La reprise très réussie d'une comédie "culte"
De Jean Dell et Gerald Sibleyras
Mise en scène : Eric Laugérias
Avec Alain Cerrer, Laure Tregouet, Fabrice Panetier, Nathalie Tregouet

Infos & réservation

Melo d'Amélie
4 rue Marie-Stuart
75002 Paris
Tél. : 0140261111
http://www.lemelodamelie.com
Jusqu’au 31 décembre 2016

Lu / Vu par

Catherine Bonte de Cuniac
Publié le 11 déc . 2016

Recommandation

5,0En prioritéEn priorité

Thème

Un jeune couple modèle, sans histoire, Claire et Bruno, fait croire, pour pimenter leur vie, qu’ils se séparent …..et c’est la valse des confidences, les commentaires qui vont bon train et des non dits qui se dévoilent, sans compter le soit disant bon copain qui tombe amoureux de Claire et la meilleure amie pas vraiment meilleure amie ! Le vernis craque de partout …

Points forts

- Un texte fin et drôle, parfaitement porté par des comédiens, tous excellents, qui s’en donnent à coeur joie.On est dans la spontanéité ! 

Il faut dire que les personnages s'y prêtent: Claire, l'épouse pétillante, aguichante et plus que charmante;  Bruno, le mari bien gentil et plan plan qui se révèle pas si pépère après tout; Patrick, le cousin athypique, gaffeur et intéressé; Axelle, la bonne copine, jalouse, dissimulatrice, maladroite, dont le coeur balance pour Bruno ; Serge,  l’ami qui débarque l’air de rien et guette la jolie Claire. Vous voyez le tableau...

- Une mise en scène qui sert bien le dynamisme, le rythme  de cette pièce. Et qui met bien à profit la petitesse de la salle, renforçant le côté voyeur des spectateurs, témoins consentants et ravis  de cette intrigue  un peu machiavélique, joliment pimentée de nombreuses  pointes d’humour.

- Des situations, des commentaires où chacun peut se reconnaître et qui font le sel de cette comédie très humaine, devenue un classique.

Points faibles

Le décor minimaliste, tendu de noir. Peut-être pour mieux mettre en valeur les comédiens haut en couleurs…

En deux mots ...

Un marivaudage moderne, brillant, et très  enlevé.

Un petit jeu à expérimenter à ses risques et ses périls et non sans conséquences...

Une phrase

"Ah vous êtes libre? Je dois reconsidérer l’ampleur de la tâche..."

L'auteur

Jean Dell est un comédien, scénariste, qui a aussi beaucoup écrit pour le théâtre  avec Gerard Sibleyras : Sacré Nostradamus,en 1995 , le Bérêt et la Tortue, L’inscription, Une heure et demi de retard, Vive Bouchon, Un stylo dans la tête…

« Un petit jeu sans conséquence », pièce  écrite en 2003, a reçu 5 Molière et a été adaptée au cinéma par Bernard Rapp; ce fut son dernier film, sorti en 2004.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.