Le Système Ribadier

Toujours un must du genre
De
Georges Feydeau
Mise en scène
Jean-Philippe Vidal.
Avec
Hélène Babu, Gauthier Baillot, Ludmila Dabo, Nathan Gabily, Pierre Gérard, Romain Lagarde, Arnaud Simon, Pierre-Benoist Varoclier
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Pépinière Théâtre
7 rue Louis Le Grand
75002
Paris
01 42 61 44 16
Du mardi au samedi, à 21h; matinée, le samedi, à 16h

Thème

Ribadier est le second mari d'Angèle, veuve de "feu Robineau". Devenue très suspicieuse, suite aux tromperies de son ex-mari, Angèle a développé une jalousie frisant la paranoïa et surveille étroitement les activités de son deuxième époux. Mais Ribadier possède un don ! Ainsi peut-il convoler en galante compagnie après avoir endormi sa femme, ne la réveillant qu'à son retour, grâce à un "système" que lui seul connaît : l'hypnose ! Mais, se confiant maladroitement sur ce pouvoir à Thommereux, l’un de ses amis, revenu d’exil d’un pays lointain, celui-ci va en profiter pour réveiller et révéler à Angèle les sentiments qu’il lui porte depuis des années. La situation se complique lorsque Ribadier revient sans prévenir de chez sa dernière conquête et découvre sa femme éveillée… Et tout se complique encore plus, lorsque Savinet, le mari de la maîtresse de Ribadier, survient inopinément pour lui proposer un « accord » quelque peu insolite!

Points forts

Une femme, un mari, un amant… et plus ! Les ingrédients qui permettent au talent de Georges Feydeau de se sublimer sont en place. Même avec ce schéma connu, nous découvrons des situations inédites à même de surprendre les spectateurs les plus avertis. 

Rien n’est évident ou attendu dans l’ordonnancement instinctif des rebondissements. Et même si globalement on connaît le principe même de ce genre, l’attention reste présente à chaque instant.

Les comédiens sont remarquables et assurent à la pièce un rythme vraiment soutenu. Chacun fait preuve d’un jeu tonique, sincère et même crédible au travers des excès. Il y a une sorte de « sport » dans leur engagement. 

Quelques réserves

Une femme, un mari, un amant ! Rien de très neuf, donc, mais c’est Georges Feydeau. Et cette pièce étant sans compromis sur le procédé, il faut  aimer Feydeau... ou sauter sur l’occasion pour redécouvrir ce grand auteur de vaudevilles « dramatiques »

Encore un mot...

On ne s’ennuie pas, on rit, mais encore faut-il rester aux aguets pour ne rien perdre de cette histoire aussi tonique que drôle. Une bonne occasion de redécouvrir, si on l'a perdu de vue, un grand auteur - le plus grand?- de vaudevilles. 

L'auteur

Georges Feydeau (1862/1921), après une enfance agitée et avoir tenté une carrière de comédien, devient un auteur dramatique prolifique qui a donné ses lettres de noblesse au vaudeville. Ainsi, parmi ses nombreuses œuvres, qui ne souvient pas d’avoir vu (au moins à l’affiche) : Tailleur pour Dame, C’est une femme du monde, Champignol malgré lui, Un fil à la patte, le Dindon, La Dame de chez Maxim, La Puce à l’oreille, Occupes-toi d’Amélie, Mais n’te promène donc pas toute nue… entre autres!

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.