Mémoires d'un fou

A 17 ans, Flaubert avait déjà tout pour devenir un grand écrivain.
De
Gustave Flaubert
Adaptation de Charlotte Escamez
Mise en scène
Sterenn Guirriec
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Théâtre de Poche Montparnasse
75 Boulevard du Montparnasse
75006
Paris
0145445021
ATTENTION: dernière représentation, le 8 novembre 2015

Thème

Un jeune homme tout juste sorti de l'école, poète naissant à l'imagination rêveuse et tourmentée, jette sur le papier ses pensées tumultueuses, les impressions de ses premières expériences amoureuses, ses colères, ses réflexions, et tout ce qui agite son âme enflammée. Un court roman qui contient le ferment des œuvres à venir. 

Points forts

1 Une pièce vibrante dans laquelle le jeune Gustave met son cœur à nu. Tout ce que Flaubert livre dans un désordre qui donne le vertige, laisse entrevoir la richesse de son talent poétique, les angoisses de son tempérament passionné, son anticonformisme. Les mots jaillissent, les images prennent forme, le "fou" qui doute et espère sait qu'il ne pourra vivre sans eux. 

2 William Mesguich envahit la scène, brûle l'espace de sa présence. Sa jeunesse, sa fougue, sa vibrante sensibilité sont mis au service de la "folie", qu'il ose dévorante. On suit seconde après seconde son parcours haletant, ses silences et sa gestuelle poétique et jusqu'à son visage pâle et torturé. Il interprète magnifiquement les mots du poète, extases et tortures de la jeunesse qui éclôt, pressent, rejette. 
 
3 Le décor, les lumières et les sons sont totalement partie prenante de l'œuvre. Ils amplifient le jeu du comédien qui évolue parmi les feuilles blanches envahissant tout l'espace. Il les froisse, les déchire, s'y roule ou les couvre d'une écriture fiévreuse. 

Quelques réserves

 Je n'en vois pas.

Encore un mot...

Le théâtre est si exigu que William Mesguich est a portée de main. Il exerce une vraie fascination sur la salle qui retient son souffle. Pas un instant de répit n'est possible, il faut le suivre dans le délire combien intelligent et percutant du jeune Gustave. Un retour salutaire et voluptueux sur les "folies" de la jeunesse. Celles d'un grand poète.

L'auteur

"Les Mémoires d'un fou", roman d'où cette pièce a été tirée, c'est la première oeuvre, écrite à 17 ans, de l'auteur de  "Madame Bovary" et de " l'Education Sentimentale ".

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.