Olympe de Gouges porteuse d’espoir

Militante féministe avant l’heure
De
Annie Vergne et Clarissa Palmer
Durée : 1 heure 15
Mise en scène
Annie Vergne
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Le Guichet Montparnasse
15 rue du Maine
75014
Paris
01 43 27 88 61
Du 10 septembre au 17 décembre 2022. Chaque samedi à 19 heures. Relâche : les 22 octobre et 5 novembre 2022

Thème

  • À l’époque actuelle, un jeune homme, Sébastien, aiguillonné par son amoureuse, choisit de préparer une thèse sur l’évolution des droits de la femme à travers les siècles. Sans grande conviction, il porte son dévolu sur Olympe de Gouges, première femme à défendre d’arrache-pied le droit des femmes, et militante de la première heure. 
  • Tout À coup, Olympe apparait dans son imaginaire, et se met à dialoguer avec lui sous la forme réelle d’une comédienne la représentant. Nous assistons à leurs joutes oratoires, ping-pong d’idées et de points de vue.

Points forts

La pièce joue les prolongations, forte de ses dix années de succès ! L’on comprend vite pourquoi : 

  • Le texte est vif, émaillé d’humour, Olympe de Gouges ne s’en laisse pas conter et a réponse à tout lorsqu’il s’agit de défendre les femmes. Le joli langage utilisé par Olympe, délié, contraste avec la parole résolument moderne de Sébastien et souvent bien plate par comparaison.
  • La comédienne interprétant Olympe jeune est fort gracieuse et toute en finesse ; celle interprétant Olympe plus âgée est altière, le verbe haut.
  • La situation de départ est amusante et originale : Olympe fait irruption dans l’imaginaire de Sébastien, mais en sort pour venir sur scène soutenir ses idées avec vigueur.
  • La musique, qui sert de transition entre le monde moderne (plus rock) et le monde ancien (plus clavecin), n’est jamais envahissante
  • On n’imagine pas à notre époque, combien il était courageux pour une femme, au début du XVIIIème siècle, de se battre publiquement pour leurs idées et leur cause, se transportant dans des domaines exclusivement et jalousement réservés aux hommes, à telle enseigne qu’Olympe  terminera décollée sur l’échafaud en novembre 1793...

Quelques réserves

• L’aspect “moderne à tout prix“ du jeune homme est un peu outré : il remonte son jeans à chaque fois qu’il se lève, et ce de façon tout-à-fait inélégante...C’est un détail mais à la longue, cela devient agaçant. Quant à son vocabulaire, il manque singulièrement de finesse pour un thésard à Bac + 5... Moderne, oui, vulgaire et caricatural, non !

Encore un mot...

  • Ce spectacle original nous apprend bien des choses sur la volonté d’une poignée de femmes de l’époque, foncièrement décidées à faire entendre leurs voix, quoiqu’il leur en coûte. • Olympe de Gouges, pionnière du féminisme, était également une grande figure humaniste, un formidable personnage, haute en couleurs.
  • On apprend en outre qu’à cette époque, une pièce ayant peu de succès, donc peu jouée, devenait systématiquement la propriété du théâtre. Celui-ci reprogrammait la pièce plus tard et en gardait tous les bénéfices ! À méditer ...

Une phrase

Laissons la parole à Olympe de Gouges, qui nous étonne par sa modernité :
« Il faut à l’avenir que la Nation prononce le châtiment des Ministres qui pourront s’écarter du bien public et des intérêts de l’État afin que les sottises irréparables des prédécesseurs ne puissent pas rejaillir sur la bonne administration du successeur. »

De même :
« Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, mêmes fondamentales. Si la femme a le droit de monter sur l’échafaud, elle doit avoir également celui de monter à la tribune. »

L'auteur

  • Clarissa Palmer et Anne vergne sont amies depuis toujours. La première a soutenu une thèse, en 2010, consacrée à Malherbes et Olympe de Gouges (mention très bien). Les deux complices décident d’écrire à quatre mains une pièce sur Olympe de Gouges, inconnue du grand public. 
  • Anne Vergne est une habituée des créations au Guichet Montparnasse, dont elle est la directrice depuis 1986. Elle a proposé en 2014 Aimez-vous la nuit ? En 2016, Un mardi en novembre, en 2020, La parure, et en 2021 Une ombre dans la nuit.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Toujours à l'affiche

Théâtre
Lady Agatha
De
Cristos Mitropoulos et Ali Bougheraba
Théâtre
C’est un métier d’homme
De
L’Oulipo : Michèle Audin, Paul Fournel, Jacques Jouet, Hervé Le Tellier, Clémentine Mélois, Ian Monk