Culture-Tops soutient nos amis les libraires

Cinéma/Séries TV

Suits : Avocats sur mesure

Une série souvent haletante, mais un peu irrégulière : quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7.
Série américaine Sur NETFLIX 8 Saisons : De 2011 à 2019 (épisodes de 45’) - en attente de la saison 9
Mise en scène : Aaron Korsh
Avec Gabriel Macht, Patrick J.Adams, Meghan Markle, Sarah Rafferty, Rick Hoffman, Gina Torres…

Infos & réservation

Lu / Vu par

Claude Carrière
Publié le 26 oct . 2020

Recommandation

2,0BonBon

Thème

Suits nous fait pénétrer au cœur d’un des plus grands cabinets d’affaires de Manhattan. Le milieu des avocats est si prisé des américains que plusieurs séries lui sont consacrées. Chacune d’entre elles va examiner et disséquer les particularités de cette microsociété. Après The Good wife où la femme avocate est à l’honneur, The Good fight met un focus particulier sur les avocats afro-américains. Sans oublier Goliath ou Better Call Saul, davantage tournés vers ces avocats peu reconnus dans leur milieu, hâbleurs pour certains mais qui réussissent à leur niveau car ils ont en eux ce quelque chose qui fait la différence.

Dans Suits tous les avocats sont des avocats d’affaire, issus de la prestigieuse Université d’Harvard : sceau nécessaire pour être admis dans la confrérie. On sent  d’ailleurs le poids de cette nécessité pour “exister “, tout au long de la série .

Et pourtant l’un d’entre eux, le trublion Mike Ross, empêché d’aller au bout de ces études (Harvard) va réussir un tour de force : celui d’intégrer le cabinet, ce qui ne sera pas sans conséquences et va rendre la série haletante, prise dans le tourment des rouages et des subtilités du système judiciaire américain.

Points forts

- Un titre en forme de clin d’œil : dans Suits les avocats portent tous des costumes de marque, comme un uniforme pour souligner leur appartenance à l’élite.

- Certains personnages sont très attachants ; ainsi le duo Mike / Harvey, complémentaire dans leur fonctionnement et leur intelligence, le duo Mike / Rachel, couple qui va illuminer le cabinet, Donna, l’assistante d’Harvey, personnalité précieuse qui par sa finesse et son empathie va permettre de résoudre bon nombre de conflits et de sortir de situations prêtes à s’enliser. Sans oublier, bien sûr, le personnage de Louis Litt, improbable : on passe avec lui de l’agacement à l’attachement devant tant de vulnérabilité émotive (à noter chez lui une belle palette d’acteur)

-Enfin la notion essentielle de “famille” quand un des membres du cabinet est dans la tourmente : On oublie jalousies individuelles et déchirements, le bloc se reconstitue pour faire face ensemble à une situation dangereuse en appliquant le “ Un pour Tous, Tous pour Un “.

Points faibles

-Le départ fin de saison 7 du couple Mike Ross et Rachel Zane ; Mike était le compagnon, l’alter ego d’Harvey et, avec son départ, la série perd de son intérêt. On se sent, comme Harvey, “ abandonné” par le disparition du couple, car avec lui s’opère un passage à des épisodes beaucoup moins palpitants ; on peut s’y ennuyer, les histoires d’ego, répétitives, devenant lassantes

-Enfin les nouveaux personnages ne nous émeuvent pas ; ils sont là en remplacement, peu crédibles mais surtout peu attractifs.

-Irrégularité de l’intérêt des épisodes : ronronnement et ennui pour certains d’entre eux.

En deux mots ...

Mike Ross, la trentaine affichée, va être “l’élu”, choisi dans un parterre de jeunes avocats. Fait d’autant plus stupéfiant qu’il n’est ni diplômé d’Harvard ni diplômé tout court !

Et ce choix, c’est Harvey Specter qui l’a fait en toute connaissance de cause. Avocat-associé du cabinet, cet homme extrêmement brillant et raffiné a reconnu d’emblée l’intelligence de Mike et ses capacités hors normes. Mais en intégrant celui qui fait tâche dans le paysage très policé du cabinet Pearson Hardman, la supercherie originelle va devenir une véritable épée de Damoclès qui va mettre en tension l’existence du cabinet et la maintenir durant 7 saisons. Car Mike a non seulement intégré ce milieu élitiste, mais qui plus est, va très rapidement délaisser l’étage inférieur des jeunes collaborateurs pour passer à l’étage supérieur, celui des dirigeants en devenant l’un des avocats les plus brillants de New York.

Avec le piquant de Mike, la stature d’Harvey et leur relation, on s’approprie avec une jouissance sans borne la vie du cabinet et de certains des personnages.

Comme souligné précédemment, le départ pour des raisons personnelles de Mike et de la séduisante Rachel (mariage princier pour Rachel, interprétée par Meghan Markle)  va mettre un terme à ce plaisir et plomber ainsi  la série. 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.