LA GUERRE QU’ON NE VOIT PAS VENIR

Une analyse lucide et des exemples inquiétants qui appellent à la vigilance : attention, démocraties en danger !
De
Nathalie Loiseau
Editions de l’Observatoire
Octobre 2022
560 PAGES
Notre recommandation
3/5

Infos & réservation

Lu / Vu par

Thème

 C' est une guerre de l'ombre, une guerre psychologique qui combine toute la panoplie des coups tordus chers aux personnages de John Le Carré : cyberattaques, intox  et faux médias, campagnes de désinformation, ingérences multiples dans les processus électoraux. Le sous-titre du livre l’indique d’ailleurs clairement : “Cyberattaques, vrais trolls, faux médias : et dire que vous croyez vivre en paix !” 

 Les instigateurs? Certains états totalitaires ( Russie, Chine,Turquie) qui ciblent  nos démocraties pour ce qu' elles sont, ce qu' elles représentent, en termes de valeurs, de liberté et d' état de droit. Sur le fond, affirme Nathalie Loiseau, il s'agit de dénigrer le modèle occidental, voire de déstabiliser profondément notre mode de vie, nos sociétés, en distillant le poison subtil de la méfiance et du doute...

 Depuis des années déjà les grandes manœuvres se multiplient : ingérence russe dans le référendum sur le Brexit, élection de Trump, attaques informatiques lors de la campagne d' en Marche en 2017 ( Macron Leaks)...

Points forts

 L' auteure, qui préside la sous-commission Défense au Parlement européen, recense de nombreux exemples bien documentés sur cette guerre " hybride ". En pointe, à tout seigneur tout honneur, le régime russe héritier de la longue tradition du KGB et des villages Potemkine. 

 Ainsi dans le débat sur l'avortement qui déchire la société américaine, des trolls russes ont lancé des appels à manifester le même jour et  à la même heure à deux groupes opposés. D'un côté les pro avortement, de l'autre les anti avortement. Objectif : provoquer des troubles, pousser à l' affrontement. 

 Autre phénomène notable : la mise en lumière, côté chinois, d'une stratégie diplomatique de plus en plus agressive. Ces " loups guerriers " n'hésitent plus à relayer, amplifier mensonges et calomnies. Lors de la crise du Covid, l'ambassadeur de Chine à Paris avait affirmé sur son site que les soignants français avaient abandonné les pensionnaires des maisons de retraite, les laissant mourir de faim.

La majorité des chapitres sont présentés dans un style clair, direct, accessibles à un lecteur peu au fait des arcanes de la diplomatie. De la Turquie au continent africain, l' ouvrage est assez exhaustif et peut être parcouru ou feuilleté en fonction des curiosités ou centres d' intérêt de chacun.

Quelques réserves

Le chapitre concernant les actions de déstabilisation menées par l'autre camp (celui du Bien?) est un peu court. Certes Nathalie Loiseau raille au passage ce moment où " l' Occident s'en mêle et s'emmêle”, mais sa démonstration selon laquelle chez nous, la vérité finit toujours par se savoir très vite,  grâce au journalisme d' investigation ou aux lanceurs d' alerte, est peu convaincante.

 En poste aux États-Unis au moment de la guerre du Golfe (2003), Nathalie Loiseau remarque que le célèbre mensonge de Colin Powell sur les armes cachées en Irak a été révélé quelques mois plus tard aux citoyens américains. Peut-être, mais serait-ce encore le cas aujourd'hui ? Qui a vraiment saboté récemment le gazoduc North Stream?

 Dernière lacune : des remèdes de lutte contre les ingérences étrangères déjà recensés ( par le Sénat français notamment)  trop classiques : aide à l'éducation et à la formation aux médias, pression sur les plateformes et annonceurs qui relaient indirectement des fausses nouvelles. Est-ce suffisant ?

Encore un mot...

Nathalie Loiseau nous adresse un message de vigilance ( l'un des chapitres est intitulé " Personne ne sera épargné ") qui nous rappelle que nos démocraties sont fragiles, vulnérables....

Une phrase

 " La démocratie est devenue depuis longtemps une arme de destruction massive utilisée par les États-Unis pour s' ingérer dans les autres pays. " affirme un communiqué du ministre chinois des affaires étrangères.

L'auteur

Députée européenne, diplomate, ancienne ministre en charge des Affaires européennes. Au Parlement européen, cette élue très active, traite au quotidien des affaires de défense. A ce titre, elle a été approchée, elle aussi, par des émissaires du Qatar soupçonnés d'avoir organisé un vaste réseau de corruption visant à  "acheter " des députés européens. Ce nouveau chapitre reste à écrire…

Commentaires

Jean-Luc Demarty
ven 23/12/2022 - 17:30

Cher Pascal,
Je suis surpris de ce que vous suggériez en creux que le sabotage des deux Northstream pourrait être l’œuvre des États-Unis. Cela démontre que la désinformation de l’empire du mensonge qu’est la Russie depuis toujours (consultez “La Russie en 1839” du Marquis de Custine) continue de fonctionner. Depuis l’été 2021 Gasprom sous remplissait déjà délibérément les capacités de stockage de l’Allemagne qu’elle avait confiées imprudemment à une filiale de Gasprom, depuis nationalisée. Tout démontre depuis cette date que la Russie avait décidé de déstabiliser le marché européen du gaz. Le sabotage très probable de Northstream par la Russie n’est que la continuité de cette stratégie criminelle.
En toute amitié.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Ils viennent de sortir