Expositions

Les Impressionnistes en privé

Infos & réservation

Musée Marmottan Monet
2, rue Boilly
75016 Paris
Tél. : 01 44 96 50 33
http://www.marmottan.fr
Du mer. au dim. de 10h à 18h; jeu jusqu'à 20h. Jusqu'au 6 juillet
Publié le 14 mar . 2014

Recommandation

5,0En prioritéEn priorité

Thème

On croyait connaître tous les grands tableaux impressionnistes. Mais il en existe beaucoup chez des collectionneurs privés, qu'on n'a jamais vus. C'est ce que révèle l'exposition. Une centaine de tableaux signés Monet, Cézanne, Manet, Caillebotte, Renoir, Pissarro, Sisley, Berthe Morisot... De véritables découvertes.

Points forts

1. On va de surprise en surprise... L'exposition chronologique commence par des paysages de Corot, Jongkind et Boudin, les précurseurs de l'impressionnisme. Puis on découvre "Sur les planches de Trouville, hôtel des Roches noires", peint par Claude Monet en 1870, à 30 ans. Une palette lumineuse composée d'un ciel bleu agité de nuages blancs et une atmosphère animée par un vent violent, occupe les trois quart du tableau. Cette oeuvre, fondatrice de l'impressionnisme, est restée plus de cent ans dans la même famille avant d'être vendue à un collectionneur il y a vingt ans. Plus loin, on peut admirer "Le Pont Corneille, brume du matin", peint à Rouen par Pissarro, un magnifique tableau à la lumière argentée. Plus loin encore, deux grands tableaux de Caillebotte, qui représentent les fleurs de ses jardins- des dahlias d'une part, des tournesols de l'autre-, éclatent de couleurs vives...

2. L'exposition montre l'évolution des artistes. Les Impressionnistes sont une réunion de jeunes artistes qui, rejetés par les instances officielles, se rebellent contre l'académisme, en optant pour des sujets modernes, avec une prédilection pour le travail sur le motif et le paysage saisi sur le vif. Si au départ, on peut voir une certaine homogénéité dans leurs centres d'intérêt, comme les bords de Seine, les plages de Normandie, ou encore les meules de foin et les arbres fruitiers, plus on avance dans l'exposition, plus on voit l'évolution de chacun: Renoir, influencé par Ingres, peint de façon plus vive et colorée, Monet évolue au-delà de la figuration, Degas peint des danseurs et des portraits intimistes...

Points faibles

Hélàs, l'accrochage est trop serré et le spectateur manque d'espace, ce qui est plus gênant encore lorsqu'il y a du monde...

En deux mots ...

Si on croît avoir déjà vu ces tableaux, ce n'est qu'une impression... Il est important de les admirer dans le détail, car ils repartiront dans les salons de leurs propriétaires après la fin de l'exposition, et il sera alors bien difficile de les revoir...

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.