Expositions

Olafur Eliasson à la Fondation Vuitton

Infos & réservation

Fondation Vuitton

8, Avenue du Mahatma Gandhi

75016 Paris
Tél. : 01 40 69 96 00
http://www.fondationlouisvuitton.fr/
Jusqu’au 23 février: Exposition ouverte les lundi, mercredi et jeudi, de 10h à 19h; samedi et dimanche, de 11h à 20h. Nocturne, le vendredi, jusqu'à 23h.
Publié le 23 jan . 2015

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Pour sa première exposition consacrée à un artiste contemporain, la Fondation Vuitton a invité Olafur Eliasson. "Coucher de soleil" à la Tate Modern de Londres, "arc en ciel" sur le toit du musée d’Aarhus au Danemark, l’artiste islando-danois a su se faire remarquer par ses installations monumentales qui recréent la magie des phénomènes naturels. Pour l’exposition "Contact", Eliasson nous invite à nous interroger sur « les relations qui unissent les perceptions du moi, de l’espace et de l’univers » à travers une expérience multisensorielle.

Points forts

1/ Une balade en 4 temps forts

 "Contact" n’est pas une simple installation mais plutôt un parcours divisé en quatre temps forts :

 - "Map for unthought thoughts" est un espace semi-circulaire mais qui apparaît comme circulaire grâce à un mur-miroir. L’artiste a mis au point une série de dispositifs optiques où se joue une chorégraphie d’ombre et lumière à laquelle le spectateur participe directement. 

 - On poursuit notre “voyage dans l’espace” avec “Contact": Parcourue d’un néon horizontal, cette salle brouille tous nos repères avec son sol concave qui nous donnerait presque l’impression de marcher sur la lune.

 - A peine sortie de la pénombre, on y retourne de plus belle avec “Big Bang Fountain” qui nous présente une fontaine qui s’illumine toutes les quelques secondes. 

 - La visite s’achève avec l’installation permanente, “Inside the Horizon”, balade kaleidoscope qui permet d’admirer l’architecture extérieure de la Fondation Vuitton.

 2/ Un travail de titan 

 On a souvent pu reprocher à certains artistes contemporains, un travail trop facile, trop rapide, voir inexistant. Ici, c’est tout le contraire ! On comprend mieux pourquoi Olafur Eliasson a un studio laboratoire qui réunit quelques 85 personnes, dont des architectes, des techniciens et des réalisateurs. Cette installation résulte d’un long travail de collaboration et de recherches. 

3/ Des fenêtres sphériques énigmatiques

 Eliasson a placé à plusieurs endroits de l’exposition des  fenêtres sphériques qui permettent d’entrevoir certaines parties du bâtiment de Gehry. Comme des loupes remplies d’eau, ces fenêtres nous donnent à voir la Fondation mais à l’envers.

Points faibles

1/ Il faut vraiment bien choisir son horaire pour se rendre à la Fondation Vuitton sous peine de passer plus de temps à faire la queue qu’à visiter l’exposition...

 2/ En réalisant cette installation, Eliasson a voulu créer le débat. Comme il le souligne : “J’aime que certains s’y sentent bien et que d’autres, au contraire, y voient un monde anxiogène”. Claustrophobes, agoraphobes, épileptiques, cette expo n'est pas pour vous.

En deux mots ...

Cette œuvre d’art total est un bon condensé du travail d’Olafur Eliasson : mélangeant esthétisme, science, réflexion et monumentalité, "Contact" est une expérience à part entière, qui marque les esprits mais attention l'exposition ne plaira pas à tous les publics! (confère point faible n°2).

Vidéo

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.