Expositions

Paris-Magnum, La retrospective à l'Hotel de Ville

Infos & réservation

Hôtel de Ville de Paris: Salle Saint Jean
75004 Paris
Tlj sauf dimanche et jours fériés, de 10h à 18h30
Publié le 16 jan . 2015

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Dimanche dernier, 11 janvier, des images inoubliables ont fixé à jamais la manifestation sans précédent qui a eu lieu à Paris, capitale du monde ce jour-là. A l’Hôtel de Ville de Paris, des photos beaucoup plus anciennes, réalisées par les plus grands photo-reporters, comme Henri Cartier-Bresson, Robert Capa, Raymond Depardon, Marc Riboud, Martin Parr… rendent, elles aussi, un bel hommage à la Ville Lumière. Leurs clichés, qui passent du noir et blanc à la couleur, racontent plus de 80 années de la vie quotidienne parisienne et nous montrent les métamorphoses de la capitale durant ces années-là.

Points forts

Cafés joyeux, quais brumeux, Halles au petit matin… A travers 250 photos, on voit la capitale vivre et évoluer. Entre démarche artistique et reportage, les évènements de la vie parisienne sont immortalisés, aussi bien les instants tragiques que les moments de liesse. Cela commence par les années 30 avec le dur monde du travail et les grèves de 1936, puis le sourire de la rue et la joie au moment du Front Populaire ainsi que l’été des premiers congés payés… Ensuite plus rien avant la Libération de Paris… Puis la pauvreté au lendemain de la guerre… Quelques années plus tard, ce sont les années pop avec  l’éclosion de la mini jupe et la Nouvelle Vague… On y voit les manifestations de Mai 68 ou encore les défilés de la gay pride en 2000…

 L’agence Magnum a été créée en 1947 par quelques photographes au regard affuté et sensible. Leurs images saisissent toutes les nuances de la vie quotidienne. On y rencontre des visages anonymes ou célèbres, comme l’Abbé Pierre, Jean-Paul Sartre, Serge July ou Yves Saint-Laurent…

 La ville aussi se transforme : Des immeubles s’élèvent autour de Paris, une pyramide apparaît dans la cour du Louvre, le Centre Pompidou se construit, non sans polémique. La Défense impose sa Grande Arche et annonce le Grand Paris…

Points faibles

Il est préférable d’éviter les heures d’affluence, pour mieux voir les photos.

En deux mots ...

L’ensemble brosse un portrait fidèle, poétique et parfois nostalgique de notre capitale et de ses habitants. 

A noter qu'il s'agit d'une exposition gratuite. Raison de plus pour ne pas la manquer...

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.