Expositions

Pop Art

L'aube d'une nouvelle Amérique

Infos & réservation

Musée Maillol
61 rue de Grenelle
75007 Paris
Tél. : 0142225958
http://museemaillol.com/fr/pop-art
Jusqu’au 21 janvier 2018: Tlj de 10h30 à 18h30 – Nocturne le vendredi jusqu’à 21h30
Publié le 27 oct . 2017

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Une soixantaine d’œuvres, 24 artistes incarnant le début du Pop Art, ce mouvement artistique inspiré de la société de consommation. Peintures, sculptures, impressions.

Des pièces maîtresses de ce mouvement sont ainsi présentées pour la première fois à Paris, au Musée Maillol. 

La collection du Whitney Museum of American Art, de New York, offre une véritable anthologie de l’art américain du XXe siècle.  Une collection initiée par la  sculptrice et mécène, Gertrude Vanderbilt Whitney (1875-1942),

Points forts

- Une exposition pédagogique avec des explications claires et simples qui nous permettent de mieux comprendre l’histoire du Pop Art et de découvrir plusieurs icônes de l' Amérique d’après guerre ainsi que des artistes moins connus, voire inconnus, que nous découvrons avec plaisir.

Il y a donc les figures majeures du mouvement comme Robert Rauschenberg et Jasper Johns, des sculptures et toiles de Claes Oldenburg, Tom Wesselmann, James Rosenquist et Alex Katz, en passant par les sérigraphies d’Andy Warhol, les peintures de Jim Dine et de Roy Lichtenstein, 

Mais cette exposition va également nous permettre de découvrir des artistes  comme George Segal, Rosalyn Drexler, May Stevens, John Wesley... 

On approuve cet éclectisme.

- Autre point fort: des photos géantes de New York nous accueillent dans chaque salle. C’est comme si nous y étions !

Points faibles

- Les explications à chaque changement de salle ou d’artistes sont si intéressantes que cela bloque un peu la fluidité de l’expo, d’autant que certaines salles sont petites. Rançon de la gloire...

- Un regret: Rosenquist, Jasper Johns ne sont malheureusement pas représentés par leurs grands tableaux qui, souvent de grande dimension, étaient impossibles à présenter dans les salles du musée Maillol.

En deux mots ...

Le pop art vibre là, à souhait, et raconte l’Amérique entre consommation et politique, rejet du puritanisme et guerre du Vietnam.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.