Expositions

Roman d'une Garde Robe

Le chic d’une Parisienne de la Belle Epoque aux années 30

Infos & réservation

Musée Carnavalet
23, rue de Sévigné
75003 Paris
Tél. : 01.44.59.58.58
http://www.carnavalet.paris.fr
Du mardi au dimanche de 10h à 18h Jusqu'au 16 mars
Tarifs : Tarifs 8 € / 6 € /4 €
Publié le 18 fév . 2014

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Catalogue de grande qualité éditoriale : 35 €

Thème

« Imaginez-vous pousser la porte de l’une des plus grandes maisons de haute couture parisiennes au début du siècle dernier… Alice Alleaume, première vendeuse de 1912 à 1923 chez Chéruit, 21, place Vendôme, vous reçoit et vous propose de réaliser vos rêves les plus fabuleux ».

Cette invitation est très excitante, non ? Pourquoi y résister…

Points forts

1 Quels sont les ingrédients qui ont nourri l’écriture de ce roman ? Dans les malles d’une importante donation privée faite entre 2008 et 2010 au Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris, l’étonnante garde-robe accessoirisée d’Alice Alleaume a réservé bien des surprises, s’est révélée être un trésor d’information et allait livrer peu à peu tous ses secrets.

2 Il aura fallu quatre années aux commissaires d’exposition pour écrire les quatre chapitres qui marquent les quatre étapes importantes de la vie de cette Parisienne si élégante, épouse de banquier, et  première vendeuse dans l’une des très chics maisons  installées place Vendôme et rue de la Paix, cette Voie sacrée de la Mode.

3 C’est un témoignage de première main, pris sur le vif d’une histoire reconstituée qu’il nous est donné  de voir de près. La passion de cette femme pour l’univers de la mode ne relève pas de la futilité, c’est l’expression d’un goût sûr, très affirmé, d’un chic inégalé; le goût d’une conseillère avisée au  talent d’habilleuse recherchée. Les portes de la maison de haute mode Chéruit s’ouvrent pour elle, Mme Alice  y habillera  plus de 660 clientes, têtes couronnées, élégantes de la haute société internationale et du Tout Paris, qui lui seront fidèles de 1912 à 1923.

Points faibles

Selon les sensibilités, la nostalgie peut rendre mélancolique…

En deux mots ...

Elle a de l’allure, cette exposition !

Elle est taillée sur mesure !

Elle est une part créative, effervescente, élégante du roman de Paris.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.