Expositions

Toutânkhamon - le Trésor du Pharaon

Quand la réalité dépasse un siècle d'imaginaire

Infos & réservation

Grande Halle de la Villette
211 avenue Jean Jaurès
75019 Paris
http://www.expo-toutankhamon.fr
Jusqu'au 15 septembre 2019

Lu / Vu par

Anne Jouffroy
Publié le 23 mai . 2019

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Une sorte de son et lumière pour célébrer le centenaire à venir (1922) de la découverte du tombeau de Toutânkhamon empli de 5398 objets.

Présentée par le Ministère égyptien des Antiquités égyptiennes, cette exposition nous immerge dans le tombeau royal et dévoile 150 chefs-d'oeuvre avant qu'ils ne s'installent définitivement, en 2022, dans le Grand Musée, actuellement en construction au pied des Pyramides de Gizeh.

Pour son ultime tournée hors d'Egypte, le Trésor de Toutânkhamon, accueilli dans une dizaine de grandes capitales internationales, joue les commis voyageurs.

Les recettes de cette exposition tournante financeront, en effet, les travaux du futur musée égyptien.

Á la Villette, la grande statue en diorite, « Le dieu Amon protégeant Toutânkhamon », prêtée par le Louvre,  ouvre l'exposition.

Les étapes du parcours de l'exposition évoquent :

  • La découverte du tombeau par Howard Carter.
  • Les croyances et les rites funéraires de l'Egypte ancienne  
  • le pouvoir magique et religieux des textes sacrés et des objets qui accompagnent Toutânkhamon dans l'au-delà, vers l'éternité.
  • L'exposition du Petit Palais à Paris en 1967: « Toutânkhamon et son temps ».

Points forts

  • La beauté et le raffinement extraordinaires des objets.
  • La scénographie spectaculaire, dans une pénombre éclairée comme à la bougie.
  • Les textes sacrés, dont le Livre des morts, qui s'égrainent au fil des cartels.
  • Les vidéos, les photos, les musiques qui captivent les plus jeunes visiteurs.

Points faibles

  • L'absence du somptueux masque d'or du sarcophage de Toutânkhamon, une loi égyptienne interdisant de le faire voyager hors d'Egypte.
  • Une visite rendue difficile par la foule.

En deux mots ...

Cette superbe exposition, très bien faite, souffre de son succès.

Si possible, choisir de la visiter le matin, à l'heure d'ouverture, pour tenter d'éviter l'afflux de monde.

Photo ci-dessous : Halle de la Villette ©Vincent Nageotte-IMG_TOUTANKHAMON-PARIS-NGT 1393-JPG

Une illustration

Commentaires

Balzane05
Le 22 juil. 2019
à 01h27

Franchement cela ne vaut pas son prix , l’exposition est blindée et tout le monde prend des photos de chaque œuvre (ridicule) on ne peut pas bien les observer.Ne croyez pas voir le sarcophage entier etc.. la photo sur l’affiche n’est enfaite qu’une petite statuette ,magnifique certes mais les billets sont trop chers .
Le seul intérêt d’y aller c’est de voir des œuvres qui ne reviendront plus jamais en Europe .

Conguel56
Le 08 aoû. 2019
à 21h01

Nous y étions au tout début, il n'y avait pas encore trop de monde, mais malgré la réservation des billets sur internet nous avons attendu plus de trois quart d heure.....bien qu'il y ait de très belles pièces, nous avons eu la sensations être trompés sur la "marchandise". C est aussi le royaume du selfie qui démontre que l on n'y va pas pour se cultiver, mais pour faire voir "qu'on y était!". C'est aussi une superbe réussite financière pour Monsieur Zahi Hawass qui gagne sur tous les tableaux y compris la boutique "passage obligé".....! Dans la quelle tous les livres, la plupart en anglais, était signé de son nom.
Nous regrettons notre investissement même s il s agit d objets rares et bien présentés et qui seront difficile de voir à l avenir.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.