IMPOSSIBLE

Semaine spéciale "prix littéraires" - Prix André Malraux : huis-clos entre un accusé et son juge. Un roman puissant lu par deux comédiens talentueux
De
Erri De Luca
Version audio réalisée par : Ecoutez Lire (Gallimard) -
Texte lu par : Laurent Natrella et Denis Podalydès -
Traduit de l’italien par : Danièle Valin
Durée : 2 heures 45 (1CD MP3) -
Parution : septembre 2020 toutes éditions -
Traduction française chez Gallimard -
18 euros 90 (broché : 16,50 euros ; ebook : 11, 99 euros)
Notre recommandation
4/5

Infos & réservation

Thème

Avec IMPOSSIBLE, son dernier roman, Erri de Luca,  s’inscrit dans ce qui fait la spécificité de son œuvre : l’originalité et la force. Ce livre est un huis-clos, un genre littéraire difficile qui ne supporte pas la médiocrité, surtout lorsqu’il s’agit d’un face à face entre un accusé et son juge.

Le titre magnifique de laconisme, exprime parfaitement l’aporie à laquelle le lecteur sera  confronté. L’histoire débute dans le bureau d’un jeune magistrat italien. L’homme qui lui fait face est beaucoup plus âgé. Il doit reprendre l’exposé des faits.  Montagnard aguerri et solitaire, lors d’une escalade, il avait aperçu devant lui, un alpiniste qu’il ne rattrapera pas. Arrivé au sommet, il découvrira en contre-bas, des vêtements et ce qui semble être un corps. Il appellera les secours. C’est ainsi que l’homme décrit ce qui s’est passé. Sans hésiter le magistrat le place en garde à vue.

Pourquoi? Parce que la victime était un collaborateur de la justice, celui qui bien des décennies plus tôt avait dénoncé l’accusé, terroriste activement recherché par  la police. Une longue série de confrontations va commencer durant lesquelles  l’accusé, on ne connaitra pas son nom, ne changera pas de ligne de défense, il se déclare  « étranger à cette affaire ». Sans fléchir il tentera de démontrer que la montagne a son éthique, celle des « conquérants de l’inutile »  c’est un « état différent ». Et aussi que la lutte révolutionnaire crée des liens indélébiles qui perdurent au-delà de la trahison. Tout cela relève d’une complexité profonde. Or le magistrat ne connait ni  la montagne, ni  ce que  furent  « les années de plomb ». Et l’accusé maitrise la vie carcérale  qui n’a aucun impact sur lui. Après chaque interrogatoire, il écrit une lettre à cette femme à laquelle il est lié par un amour si fort qu’il ignore  la jalousie. Pour le magistrat qui incarne la légitimité de l’Etat, les faits sont autres, l’accusé a rencontré la victime, l’a suivi et assassiné. La coïncidence est impossible, sa probabilité est égale à  zéro, suivi après la  virgule d’autres zéros ! Il doit connaitre une vérité qu’on lui cache.

Comment se terminera ce débat sans fin, l’accusé avouera-t-il, acceptera-t-il un accord ? Ou l’impossible laissera la place à une autre hypothèse ?

C’est le talent mais aussi l’irremplaçable vécu de l’auteur, passionné d’alpinisme et  qui dans une autre vie, fut comme son héros un  activiste qui connut la prison qui font de ce huis-clos une œuvre attachante et passionnante.

Points forts

Un éclairage unique, de l’intérieur, de ce moment dramatique de l’histoire italienne les « années de plomb », de  l’engagement révolutionnaire,  de la répression…

L’opposition irréconciliable entre deux visions, deux incarnations de l’Etat.

Une construction  parfaite d’une montée en puissance d’un antagonisme a priori inconciliable, servi par un style vif donnant toute sa qualité aux dialogues.

L’interprétation par deux comédiens de talent, ce qui est assez rare pour un livre audio, contribue à conférer à ce face à face un climat tout particulier.

Quelques réserves

Cet ouvrage qui porte haut l’art du huis-clos, de l’argumentation subtile pourrait ne pas être apprécié par ceux qui ne goûtent pas cet exercice de style.

Encore un mot...

Erri de Luca  nous plonge dans  la complexité de questions qui restent actuelles, la légitimité de l’action violente, la défense de l’état démocratique.

C’est aussi la démonstration que l’impossible n’est pas toujours l’argument indépassable et absolu.

L'auteur

Né à Naples, Erri De Luca est écrivain, poète et traducteur. Il est l'auteur d'une oeuvre abondante, dont les romans Montedidio (2002)  Prix Fémina Etranger et Le poids du papillon (2011) ou plus récemment La nature exposée (2017). D'origine bourgeoise, il rompt avec sa famille et en 1968, embrasse le mouvement d'extrême gauche Lotta Continua, dont il sera dirigeant jusqu’au début des années soixante-dix. Puis de communiste, il passera à l'anarchisme. En 2015, il est poursuivi en justice pour avoir incité au sabotage du chantier de construction de la ligne TGV Lyon-Turin. C'est un passionné d'alpinisme.

Les lecteurs
-  Laurent Natrella  ancien élève du Conservatoire national supérieur d'art dramatique, sociétaire de la Comédie-Française de 2007 à 2018, il tourne sous les directions entre autre de Lautner,  Poiret, Polanski….. Professeur au cours Florent, puis au Conservatoire et à Sciences-Po, il réalise également des doublages de films et de séries et désormais il enregistre des livres audio.
- Denis Podalydès  est un acteur, metteur en scène, scénariste et écrivain français. Sociétaire de la Comédie-Française, Il a reçu plusieurs Molières dont en 2019 le Molière du comédien dans un spectacle de théâtre public pour La Nuit des rois ou Tout ce que vous voulez. Au cinéma, il interprète le rôle principal dans les films de son frère Bruno Podalydès et participe à l'écriture de ses films. Il enregistre de nombreux livres audio.

Le clin d'œil d'un libraire

LIBRAIRIE LA PROCURE. LA FOI DANS LES LIVRES. DANS TOUS LES LIVRES

On ne peut préparer et célébrer les fêtes de la nativité sans parler de la librairie La Procure, installée rue de Mézières à Paris, à l’ombre de l’église Saint Sulpice, il y a tout juste 100 ans. Plus qu’une librairie, La Procure c’est une marque symbole pour les catholiques, bien sûr, et une enseigne qui a essaimé partout en France et en Belgique, soit 33 établissements au total.

La Procure rayonne et illumine le monde de la culture et de la connaissance et pas uniquement chrétien, même si le secteur religieux représente 50% des ventes avec 50 000 références. Ici le contact avec le livre, a quelque chose, excusez- moi mon Père, de charnel. On prend on feuillette, on repose, on échange avec le libraire puis on se décide. Bref, on donne du temps au temps, l’amour du livre est palpable, la confiance instaurée avec le lecteur est sacrée.

Et voici Perrine, libraire à La Procure, très affairée et de bon conseil.  Elle recommande un beau cadeau de Noël, qui vient de sortir : «Les Femmes dans la Bible» de Nathalie Nabert aux éditions Magnificat. Trente figures d’humanité, dans un style riche et profond. Personnages essentiels, ô combien. Au fait, Sainte Perrine, ou Pétronille vous connaissez ? Une grande patricienne romaine et martyre du 1er siècle, baptisée des propres mains de Saint Pierre.

La Procure, 3 rue de Mézières 75006 Paris – Tél : 01 45 48 20 25

Texte et interview par Rodolphe de Saint-Hilaire  pour la rédaction de Culture Tops

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.