Livres/BD/Mangas

Il faut beaucoup aimer les hommes

Pour fêter ses 7 ans, Culture-Tops lance « 7 ANS DE COUPS DE CŒUR » : une sélection des meilleurs livres publiés depuis 2013, proposés pendant toute cette période de confinement. Bonne (re)lecture !
De Marie Darrieussecq

Editions P.O.L

Lu / Vu par

Marine Baron
Publié le 26 mar . 2020

Recommandation

5,0En prioritéEn priorité

MERITE VRAIMENT SON PRIX MEDICIS

Thème

Une histoire d’amour qui joue avec les codes de l’Afrique et de l’Europe sur fond hollywoodien.  

Points forts

1 Une atmosphère exquise, très imagée, dans laquelle on plonge peu à peu comme dans un film.

2 Une extrême justesse dans les descriptions, toujours simples, claires, sans être sèches. Il n’y a jamais de faux pas, jamais de malaise dans ce tableau des prismes par lesquels passent les rapports entre hommes et femmes et entre Noirs et Blancs.

3 Une pointe d’optimisme qui ne cède jamais à la facilité de l’accablement rebattu et fait bien souvent de ce livre un vrai moment de plaisir.

4 Des références aux acteurs hollywoodiens qui parlent à tout le monde, au cœur d’une histoire à la fois intelligente et accessible, qui frappe par sa sincérité, son souci du lecteur.  

Points faibles

Un début volontairement énigmatique et un « générique » qui déconcertent, peuvent décourager et faire craindre un de ces romans maniérés qui semblent tourner en rond et ne s’adresser à personne. Fort heureusement, il n’en est rien.

En deux mots ...

Un roman qui prend par la main et surprend par sa précision, son humour, sa rondeur. Une histoire d’amour très riche, minutieuse sans être agaçante, qui parvient à formuler des évidences sans jamais se piéger en elles. Une vraie réussite.

L'auteur

Marie Darrieussecq est écrivain, psychanalyste, agrégée de Lettres. Elle est l’auteur de nombreuses fictions dont Clèves (2011), Le Bébé (2002) et Truisme (1996), un premier roman qui l’a fait connaître du grand public. Elle anime une chronique hebdomadaire sur France Culture.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.