Livres/BD/Mangas

La Tête de l'Emploi

De David Foenkinos

Editions J'ai Lu

Lu / Vu par

Jean-Pierre Dusséaux
Publié le 28 jan . 2014

Recommandation

3,0BonBon

Thème

Le héros s’appelle Bernard,  « ce n’est pas un prénom de gagnant » dit-il : son histoire va malheureusement confirmer cette maxime. A 50 ans, Bernard se voyait bien parti pour mener une vie tranquille jusqu'à la fin de ses jours mais le destin en a décidé autrement : En Bernard qui se respecte, incapable d’affronter un réel qui se dérobe, il enchainera les catastrophes tant personnelles que professionnelles.

Points forts

Incontestablement  il y a un style Foenkinos qui s’est imposé au fil des œuvres, où l’auto-biographie se mêle à l’auto-dérision. Ce dernier livre est bien dans la ligne, avec un personnage à la Buster Keaton qui traverse ce roman drôle et mélancolique.

Points faibles

Certain peuvent n’y voir qu’une nième histoire d’homme ordinaire pas armé pour affronter le monde tel qu’il bouge, et ressentir une impression de « déjà vu ». Par ailleurs l’auteur a décidé de ne pas terminer son roman en « happy end », ce qui peut être frustrant.

En deux mots ...

Notre Bernard, « inadapté de la vie », enchaine les coups du sort et se révèle au final incapable de retrouver sa place dans un monde en crise.

L'auteur

David Foenkinos est classé parmi les cinq auteurs qui vendent le plus de livres en France (dans l’ordre: Guillaume Musso, Marc Levy, Gilles Le Gardinier, Pierre Lemaitre Prix Goncourt 2012). Il publie son premier roman en 2002, chez Gallimard, et se fait connaitre en 2009 par « La délicatesse », un livre miroir qu’il va adapter et tourner pour le cinéma, avec son frère Stéphane. Il publie aussi « Merci je vais mieux »,  autre roman miroir. Une des originalités de « La tête de l’emploi », c’est que son auteur a décidé de le publier directement en format Poche.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.