Livres/BD/Mangas

Une vie entre deux océans

De M.L. STEDMAN

Edition Stock
448 pages
 

Tarifs : 21,50 €
Tags :

Lu / Vu par

Marie Ruffin
Publié le 19 jan . 2014

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Tom, gardien de phare, cherche à retrouver par l'isolement et la rigueur tant de sa fonction que des éléments le sens de la vie après les horreurs de la guerre. Il épouse Isabelle qui par sa gaieté illumine sa vie mais leur couple souffre peu à peu de l'absence d'enfants. Jusqu'au jour où un petit bateau échoue au pied du phare; à bord, un homme mort et un bébé qu'Isabelle adopte immédiatement et veut garder à tout prix .... empêchant Tom de déclarer l'événement auprès des autorités comme il a le devoir de le faire.

Points forts

  • Force d'évocation et simplicité de l'écriture, puissance d'immersion, envoûtement entre âpreté de la nature et attachement aux différents personnages.
  • Tumulte des éléments et tumulte des sentiments et émotions : lutte entre le bien et le mal, chacun des deux personnages principaux vivant et s'appropriant leur histoire à leur façon, partagés entre liens du coeur et liens du sang. Débats intérieurs entre amour infini pour un enfant, devoir et culpabilité.
     

Points faibles

  • Quelques imprécisions dans la traduction qui font parfois buter la lecture.
  • Des descriptions qui peuvent paraître un peu longues pour ceux qui aiment l'action mais qui évoquent bien en revanche l'atmosphère dense dans ces paysages très rudes, et l'isolement des personnages.

En deux mots ...

La construction en trois parties - Tom seul; Tom, Isabelle et la petite Lucy; puis le retour à la réalité de la vie de Lucy - est très bien faite car elle aborde sans lasser une foultitude de situations et d'émotions, tout ça sur fond de rugissements de la nature, tissant des liens forts avec dénis et non-dits entre les différents personnages : il n'y a pas seulement Tom, Isabelle et l'enfant, il y a aussi tous ceux qui gravitent et agissent autour d'eux.

On ne lâche pas le livre, à condition bien sûr d'aimer "plonger" dans un univers austère, profond et émouvant, hésitant entre amour, haine et pardon, sans sombrer dans le pathos.
Une très belle fin. 

  • Bilan: un beau premier roman de cette romancière australienne.

Commentaires

Le bris Jacqueline
Le 10 juin. 2014
à 23h09

J ai beaucoup aimé ce livre bien construit. On entre vite dans la psychologie profonde des personnages, leur histoire personnelle , leur environnement matériel ou social est bien traité. L histoire de cet amour absolu d isabelle pour lucý´ le cas de conscience de Tom, la restitution de l enfant et les problèmes posés à tous par cet acte sont imaginés avec justesse. La fin est miraculeuse. Un beau livre vraiment

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.