Livres/BD/Mangas

Adieu Montaigne

Chronique publiée le 28 novembre 2015. Pour fêter ses 7 ans, Culture-Tops lance « 7 ANS DE COUPS DE CŒUR » : une sélection des meilleurs livres publiés depuis 2013, proposés pendant toute cette période de confinement. Bonne (re)lect
De Jean-Michel Delacomptée
Editions Fayard

Lu / Vu par

Jean-Noel Dibie
Publié le 24 avr . 2020

Recommandation

5,0En prioritéEn priorité

Thème

Montaigne, plus que jamais actuel

Invitation à nous rapprocher de Montaigne, « contemporain du genre humain », par un connaisseur de ce géant des lettres. (« Et qu’un seul soit l’ami » - Gallimard 1995, consacré à Montaigne et La Boétie ; Préface et commentaire « Lettre à mon père sur la mort d’Etienne de la Boétie – Gallimard 2012), et de son siècle (« Ambroise Paré, la main savante » - Gallimard 2007…).

 Alors que les lecteurs de Montaigne, si ce n’est de quelques extraits choisis, se raréfient, ceux qui le racontent sont encore, parfois,  écoutés. Parmi eux, l’auteur, fort d’une connaissance approfondie des « Essais », met en exergue la densité humaine et la valeur pédagogique universelle de cette œuvre. En un temps où « lâcher la bride aux opinions conduit au désastre de guerres civiles », Montaigne, héritier de Socrate, soutenant qu’il ne savait rien, y construit les opinions qu’il nous livre « en observant le moi et en exposant le je ».

Aujourd’hui, l’homme qui accumule des miracles de connaissance veut ignorer le pouvoir fondateur du verbe. Regardant juste devant lui, il perd la mémoire. Pour Jean-Michel Delacomptée, dans cette dynamique, dire adieu à Montaigne revient à oublier l’humanisme au bénéficie du seul matérialisme.

Points forts

Pour ce voyage dans la vie et l’œuvre de Montaigne, l’auteur a adopté une approche thématique : loyauté, honneur, science, amitié, famille, liberté, naturalisme…, autant de valeurs universelles.

Points faibles

Je  n’en ai pas à signaler, dés lors que « Adieu Montaigne » ne se veut pas un panégyrique de Montaigne, mais une ode à la littérature.

En deux mots ...

J'ai éprouvé un grand plaisir à redécouvrir l'humanisme de Montaigne, dans cet essai flamboyant.

Une phrase

Page 91: « Nous n’avons rien appris de la nécessité de mieux nous écouter pour mieux nous entendre, et de mieux nous entendre pour que chacun s’entende plus clairement avec soi-même. »

L'auteur

Ecrivain et essayiste, excellant dans les portraits littéraires de personnages historiques, Jean-Michel Delacomptée, après une carrière de conseiller culturel en ambassade, est maître de conférence de littérature classique à l’Université de Bordeaux.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.