Livres/BD/Mangas

Clémentine Churchill, le femme du lion

Cherchez la femme (exceptionnelle...)
De Philippe Alexandre & Béatrix de l'Aulnoit
Editions Tallandier & Robert Laffont
Publié le 04 fév . 2016

Recommandation

3,0BonBon

Thème

A Londres, en 1908, Clémentine Hozier et Winston Churchill se rencontrent à un diner de la bonne société britannique auquel aucun des deux ne voulaient se rendre. Ce sera le début d'une histoire d'amour qui durera soixante ans et le roman de deux vies parallèles et complémentaires. Clémentine Churchill, dite Clemmie, plus sociale-démocrate que son mari, aura une influence certaine sur la politique intérieure du grand homme .Elle sera la compagne indéfectible du Lion.

Points forts

- Béatrix de l'Aulnoit et Philippe Alexandre , comme dans toutes leurs biographies, nous donnent à voir la petite et la grande Histoire. Leurs recherches menées avec sérieux et rigueur permettent de comprendre une époque et ses enjeux politiques.

- Derrière la vie de ce couple très complémentaire c'est la moitié d'un siècle, et quel siècle, quI s'écrit : la vie politique, la guerre, l'histoire du Royaume -Uni et d'un monde en plein bouleversement. 

- Derrière chaque homme politique, il y a une femme et à la lecture de la biographie de Clémentine Churchill on mesure le rôle considérable qu'elle a joué dans l'engagement de l' homme indomptable qu'était son mari. Béatrix de l'Aulnoit et Philippe Alexandre lui redonne la place qu'elle mérite.

Points faibles

- Pas vraiment de points faibles pour ceux qui aiment ce genre d'exercice. 

- Ici et là, on peut quand même regretter que les discussions avec ceux qui ont fait le siècle ne soient pas plus développées et le contexte mieux défini. Il faut parfois se reporter aux écrits de Winston Churchill, lui-même, ce qui peut être fastidieux.

En deux mots ...

Cette très belle femme, au delà de l'écume du quotidien, avait une vraie vision politique . Elle est la première femme d'un homme politique qui se soit ainsi exposée, notamment dans le combat des suffragettes à une époque où on cantonnait les femmes aux thés avec sandwiches au concombre. C'est dire si elle avait un tempérament bien trempé!  Pour vivre avec ce monstre d'égoïsme et d'orgueil qu'était Winston Churchill, il fallait  du ressort ou de l'amour: elle avait les deux. 

Cet ouvrage peut se lire comme un roman d'amour, comme la chronique d'une société ou un témoignage politique et historique: c'est tout cela en même temps. 

De leurs cinq enfants aucun n'aura hérité du caractère entier de leurs parents, sans doute écrasés par leur stature.

Une phrase

"Nouvelle madone des cantines, elle ne perd pas pour autant son sens vindicatif de la politique ."

Page 110

L'auteur

Philippe Alexandre et Béatrix de l'Aulnoit, tous deux journalistes et écrivains, ont conjugué leur talent pour écrire plusieurs biographies à succès. Celle de Martine Aubry, "La dame des trente-cinq heures", celle d'Anne d'Autriche, "Pour mon fils, pour mon roi" et celle de la reine Victoria, "La dernière reine".

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.