Livres/BD/Mangas

Danser au bord de l'abime

Du danger d'être heureuse sans être épanouie
De Grégoire Delacourt
Editions JC Lattes

Lu / Vu par

Marie Ruffin
Publié le 23 jan . 2017

Recommandation

3,0BonBon

Thème

Emma a quarante ans. Elle vit heureuse avec son mari et ses trois enfants jusqu'au jour où, dans une brasserie, son regard est aimanté par un homme. Et soudain c'est le grand vertige, elle le sait. Jusqu'où ?

Points forts

- Avec une plume  vibrante, délicate, subtile, imagée et sensuelle, Grégoire Delacourt sait décrire à merveille les émois et les tourments d'une femme heureuse mais pas épanouie, le désir qui tout d'un coup l'enivre, la submerge en ravageant un bonheur confortablement établi : il nous touche et nous emporte, il pénètre au coeur même de la vie, des émotions, les analyse et les dissèque en magnifiant l'amour au présent. Avec en référence les grandes héroïnes d'opéra et, en arrière-plan, l'histoire de la chèvre de Mr Seguin qui n'a pu se contenter de son petit enclos et qui est partie dans la montagne au péril de sa vie.

- Le bonheur au quotidien avec les habitudes rassurantes tout autant que fragiles d'une vie de couple, la maternité, l'amour filial, l'amitié "absolue" et solidaire, la maladie qui remet tout en question, le deuil, l'importance de la parole, le pardon et le présent qu'il faut vivre intensément sans se laisser enfermer, tous ces thèmes sont abordés avec une lucidité aussi  vivante que juste.

Points faibles

L'histoire elle-même peut emballer mais aussi laisser plus sceptique selon les tempéraments, les attentes ou les priorités de chaque lecteur, certains prêts à chavirer, d'autres préférant raison garder. On sera captivé ou l'on se dira "tout ça pour ça ?".

En deux mots ...

Une très belle exploration de l'âme féminine avec un tact, une sensibilité et des émotions à fleur de peau quand le désir prend le pas sur toute raison: rien que pour cela ce livre mérite d'être lu. C'est un hymne à la vie dont il faut savourer chaque instant. Quant à l'histoire elle-même, à chacun ou plus probablement à chacune d'y trouver sa propre résonance - ou pas...

Un extrait

- "Je crois que l'on trébuche  amoureux à cause d'une part de vide en soi. Un espace imperceptible. Une faim jamais comblée."

- "Faut-il vivre les choses alors qu'il est aussi beau de seulement les rêver ?"

- "J'affirme qu'elle est brève, cette gesticulation sur la Terre, d'une brièveté assassine, et qu'elle ne mérite pas d'être encore tronquée par les mésamours, les colères ou les frayeurs : c'est justement parce qu'on n'a pas le temps qu'on doit aimer, désespérément."

L'auteur

Né en 1960, Grégoire DELACOURT est publicitaire et écrivain. Après "L'écrivain de la famille" paru en 2011, son second roman,  "La liste de mes envies", a été publié dans 27 pays et adapté au cinéma. En 2014, "On ne voyait que le bonheur" a figuré dans la sélection du Prix Goncourt. "Danser au bord de l'abîme" est son cinquième roman.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.