Livres/BD/Mangas

Eloge de l'anormalité

De Mathieu Pigasse
Editions Plon

Lu / Vu par

Jean-Pierre Tirouflet
Publié le 23 avr . 2014

Recommandation

1,0A la rigueurA la rigueur

A la rigueur, parce que c’est un bon exemple de la mue idéologique que certains socialistes sont en train de réaliser.

Thème

"Eloge de l’anormalité"  analyse et dénonce les politiques menées dans les pays occidentaux, et notamment en France, qui manquent de vision à long terme, sont empêtrées dans une démocratie pervertie et conduisent immanquablement ces contrées au désastre social et économique. Il déplore le renforcement des inégalités, s’en prend aux politiques d’austérité, aux marchés, au libéralisme… Il constate la diminution du rôle de l’Europe, confrontée à une chute structurelle de sa croissance dans un univers mondialisé. Il suggère enfin quelques pistes de changement pour “redonner du sens“.

Points forts

1 Des développements intéressants sur les crises grecque et chypriote.

2 Des analyses documentées sur l’accroissement des inégalités, la montée des populismes et des partis extrémistes…

3 Un exposé sans concession des carences du politique.

4 Des propositions de réformes qui pourraient stimuler la croissance et qui sont d’ailleurs en partie reprises dans le programme actuel du Gouvernement français.

Points faibles

 1 Rien de tout ceci n’est particulièrement original :
      - ces critiques ont été moult fois formulées.
     - ces propositions pourraient faire l’unanimité, mais toute la difficulté réside dans leur mise en œuvre : le livre ne répond pas à cette question cruciale.

2 Des généralisations hâtives : parle-t-on de la France ou du reste du monde qui ne se porte pas si mal ?

3 Enfin l’analyse n’est pas assez fine, assez fouillée pour que le livre échappe à ses contradictions internes.

En deux mots ...

Un énième opuscule sur la crise de la France et de l’Europe qui n’est ni le plus intéressant, ni le plus apte à fournir matière à réflexion. 

Cet "Eloge de l’anormalité" n’est pas frappé au coin de l’originalité.

L'auteur

Haut fonctionnaire, banquier vedette de Lazard, Mathieu Pigasse est également patron de presse, actionnaire des Inrockuptibles, du Monde et d’autres périodiques. Il a participé à la restructuration de la dette de pays surendettés. Proche des socialistes, il est souvent présenté comme un visiteur du soir des gouvernants actuels et futur ministre d’un gouvernement de gauche.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.