Livres/BD/Mangas

Jésus

Un livre-source, pour ceux qui doutent, comme pour ceux qui croient
De François Taillandier
Editions Perrin

Lu / Vu par

Paul Beuzebosc
Publié le 18 jan . 2017

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Ecrire sur Jésus : l’exercice est rare et redoutable. A la relecture de quatre  évangiles disparates et rédigés d’après témoins, François Taillandier remonte à l’origine des paroles et des actes de Jésus, ose disputer les faits et remettre en perspective ce qu’il appelle « l’habitude chrétienne ».  

Ce portrait riche et authentique ne fait aucune concession à la vérité et pose les grandes questions : Et toi, Jésus, que dis-tu de toi ? Qui t’a donné autorité ? Quelle est ta part entre le Dieu et l’Homme ?

Points forts

Comme un restaurateur décape une Cène assombrie par les ans, la suie des cierges et le vernis sulpicien des certitudes, François Taillandier revêt les « habits de l’Homme nouveau » pour relire en « langues » et relier les textes, mettre la lumière sur l’essentiel d’un itinéraire prophétique entre l’ombre des débuts et le sacrifice transfiguré de la Résurrection. 

Huit stations rythment son parcours : sources, naissance, vocation, débuts, message, nature, procès, mort et résurrection. 

Ni historien, ni théologien, ni philosophe, l’auteur, sensible à l’immensité poétique du récit et à la quête d’intelligence du message, veut rester écrivain dans sa quête des faits et des gestes d’humanité d’un être absolu, exigeant, inclassable, tout entier à sa mission : accomplir. Accomplir la Parole, accomplir l’œuvre de Dieu et accomplir l’Homme, juif de son temps ou issu de toutes les nations à enseigner. 

L’honnêteté lucide de Taillandier l’incline à l’agnosticisme du chercheur pour préserver la liberté des enfants de Dieu : choisir entre Jésus, homme qui se dit Dieu, et le fils de Dieu qui a choisi d’être homme.

L’écrivain s’incline avec talent devant la ligne tracée par Jésus entre l’avant et l’après, l’église fondée sur un renversement de l’ordre du monde où le faible, le pauvre, le simple accèdent à la première place d’un Royaume qui n’est pas de ce monde. 

On sort de ce livre à la fois conscient des manques, des paradoxes et même des contradictions des évangiles, réveillé sur l’œuvre du temps dans une chrétienté en devenir mais aussi rassuré de l’incapacité de quelque force que ce soit à inventer Jésus.

Points faibles

A dessein, il n’y a ici rien du Christ en majesté, des scènes lumineuses des vitraux de cathédrales, des Requiem puissants qui font frissonner l’âme de l’humble fidèle. Commeépilogue de ce beau portrait de foi et de raison, j’aurais rêvé de l’apothéose d’un Credo affirmé d’écrivain, une montagne à franchir...

En deux mots ...

Ce « Jésus » parle autant à ceux qui doutent qu’à ceux qui croient.

Un extrait

"Cette voix sans égale me dit que tout être humain est mon prochain et que nous sommes tous les enfants et les artisans de la foi, de l’espérance et de l’amour".

L'auteur

François Taillandier, né en 1955, est écrivain et chroniqueur littéraire. Son « Jésus » est sa 29ème œuvre depuis 1990. L’histoire, la mémoire, les rapports entre religions imprègnent ses derniers livres.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.