Vive le mois de juin ! Théâtre, cinéma, expositions... Retrouvez nos chroniques pour guider vos choix

Livres/BD/Mangas

La Passion de Thérèse d'Avila

De Christiane Rancé
Editions Albin Michel
Publié le 01 mai . 2015

Recommandation

3,0ExcellentExcellent

Thème

C’est la biographie de la grande sainte espagnole, née en 1515, qui entre au couvent à 20 ans, mais qui ne connaîtra que 20 ans plus tard les transports de la vraie foi, qui l’entraîneront à rénover le Carmel, à en fonder un grand nombre d’autres, et à écrire plusieurs textes théologiques qui lui feront décerner le titre de Docteur de l’Eglise.

Points forts

1-Une bonne analyse des grands courants de l’Espagne au XVIème siécle : L’Inquisition, la Reconquête – des musulmans pourchassés-, la crainte des la Réforme luthérienne.

2-La présentation évocatrice d’une jeune fille de la bonne société d’Avila qui, bien qu’entrée au couvent à 20 ans, est plus attirée par le monde que par la vie conventuelle.

3 -Le récit de sa conversion totale à la vie mystique devant la statue d’un Christ de Douleurs qui lui fait réaliser les douleurs de l’Incarnation et lui donne le désir éperdu d’atteindre la sainteté.

4- Mais cette sainteté, Thérèse la veut collective, d’où cette épopée harassante pour fonder des couvents malgré toutes le difficultés qu’elle rencontre : financières, religieuses et, politiques..

5- Ses contacts passionnants avec les religieux de son temps, dont le grand Saint Jean de la Croix, de 25 ans son cadet.

Points faibles

Je n’en vois pas. Mais attention: à mon avis, ce livre ne peut attirer que des lecteurs en quête d’une "aventure spirituelle".

En deux mots ...

C’est la biographie passionnée et passionnante d’une grande Sainte, qui peut ouvrir des horizons sur le don de soi; et dont le verbe peut continuer à résonner en nous.

Une phrase

« Ne visez pas à faire du bien au monde entier, contentez-vous d’en faire aux personnes dans la société de laquelle vous vivez.

Le Seigneur regarde moins la grandeur de nos œuvres que l’amour avec lequel nous les accomplissons ». Extrait du florilège de Sainte Thérède d’Avila, publié à la fin du livre.

L'auteur

Christiane Rancé est écrivain et journaliste. Elle a été grand reporter au Figaro Magazine et a écrit des biographies d’hommes et de femmes de foi. Elle a reçu en 2013 le prix des Ecrivains Croyants pour : Prenez-moi tout mais laissez-moi l’extase.

Tweet Culture-Tops

Une biographie passionnée et passionnante.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.