Culture-Tops soutient nos amis les libraires

Livres/BD/Mangas

L’arbre du pays Toraja

Un livre inspiré !
De Philippe Claudel
Editions Stock - 209 pages

Lu / Vu par

Marie de Benoist
Publié le 02 fév . 2016

Recommandation

3,0ExcellentExcellent

Thème

Le narrateur, un cinéaste quinquagénaire, découvre en 2012 au pays Toraja (en Indonésie), un peuple qui place la mort au centre de la vie par des rituels singuliers, en inhumant les disparus au creux de falaises sacrées et en déposant les corps des petits enfants à l’intérieur d’un arbre. De retour à Paris, son meilleur ami, le producteur de ses films, lui annonce un « vilain cancer ». Ce choc va le bouleverser et l’incite à évoquer les êtres chers qu’il a perdus. Il s’interroge sur les circonstances dans lesquelles la maladie nous atteint et sur la présence de la mort dans notre monde. Il accompagne son ami jusqu’à son dernier souffle, tout en partageant sa vie entre deux femmes ; Florence, dont il a divorcé, l’aide pourtant à se retrouver lui-même; et Elena, bien plus jeune, le force à regarder l’avenir.

Points forts

• Un livre consacré à Eugène (Jean-Marc Roberts sûrement), à qui il rend un hommage fervent, vibrant et bouleversant.

• Une magnifique célébration d’une amitié unique, intense, fidèle, nourrie d’échanges comme de silences.

• Par l’évocation d’êtres chers disparus, « nos fantômes », il montre que « vivre, c’est savoir survivre et recomposer. »

• Un sujet grave traité avec lucidité, sensibilité et pudeur.

• Deux personnages féminins complémentaires : l’une incarnant davantage le passé, l’autre le présent et l’avenir. Aussi séduisantes et attachantes l’une que l’autre, elles symbolisent l’amour qui fait vivre.

• Un éloge de la littérature vaut au lecteur un des plus beaux chapitres du livre ! (XV)

• Des détails savoureux  imprègnent ce récit ancré dans la réalité quotidienne.

Points faibles

Je n’en vois pas …

En deux mots ...

A partir du souvenir nostalgique de son meilleur ami, Philippe Claudel nous propose une méditation passionnante, à chaque page ou presque, sur le temps, sa course, ses arrêts, sur la mémoire, le regard que l’on porte sur soi, l’amitié, l’amour,  la création cinématographique, le rôle de la littérature, la beauté,  le bonheur, la vie et ses promesses … Un livre inspiré!

Une phrase

« Grâce à ce récit … je force Eugène à rester auprès de moi … le texte devient le lieu de notre amitié. Eugène est là, dans les pages, les lignes ou entre elles. Le récit est sa chambre … Le texte est devenu l’arbre du pays Toraja. » p.142

L'auteur

Ecrivain traduit dans le monde entier, Philippe Claudel, né en 1962, est aussi cinéaste et dramaturge. Ses ouvrages les plus célèbres sont Les Ames grises(2003), La Petite Fille de Monsieur Linh (2005), Le Rapport de Brodeck (2007). Il est membre de l’Académie Goncourt.

Commentaires

Anonyme
Le 21 mar. 2016
à 06h09

en priorité

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.