Livres/BD/Mangas

Le monde comme il me parle

De D'olivier de Kersauson
Publié le 21 oct . 2013

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Après le récit de ses extraordinaires péripéties autour du monde, dans OCEAN’S SONGS, Olivier de Kersauson nous fait partager sa « philosophie de la vie ». Comme en mer, il ne se retourne pas pour voir le sillage, mais se concentre sur l’étrave, vers de nouvelles intensités.

Points forts

De superbes formules, à la Nietzsche ou à la Cioran:

  • "C’est moins dangereux de risquer que de subir".
  • "Il faut toujours emprunter la voie la plus dure en sachant qu’on ne laisse aucune trace".

     Olivier a eu la chance d’accomplir son destin : une alternance entre la vitesse frénétique et la contemplation solaire des merveilles du monde.
           Il n’aurait pu faire aucun autre « métier », même s’il omet sa fructueuse activité d’amuseur public.

Points faibles

 

  • Ecriture instinctive avec des chapitres désordonnés.
  • Totale omission de sa famille, notamment de son fils.
  • Quelques bobards sympathiques : 
  • professeur de voile à 13 ans ???
  • « J’ai horreur de la débauche et ne supporte pas la vulgarité ».

 

En deux mots ...

« Telle est la nostalgie, habiter ce qui vogue et dans le temps qui passe ne jamais se fixer ; tels sont les désirs, de légers dialogues avec l’Eternité » Rilke.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.