Livres/BD/Mangas

Le Septième Jour

De Yu Hua
Editions Actes Sud

Lu / Vu par

Jean-Pierre Dusséaux
Publié le 05 déc . 2014

Recommandation

5,0En prioritéEn priorité

Et en profiter pour lire également « Brothers », chez le même éditeur.

Thème

Face à la brutalité du monde des vivants, qu’on retrouve aux pays des morts où les puissants passent devant les « sans dents », Yu Hua  nous propose une réflexion sur la vie et surtout sur l’amour qui transcende les êtres jusqu’à les rendre immortels. « La vie est si longue quand on la vit, et si courte quand on se la remémore » dit Yang Fei en retrouvant son amour de jeunesse. L’amour plus fort que la mort.

Points forts

Ce livre est un hymne à l’amour comme j’en ai rarement lu. On découvre, au fil des rencontres et des confessions, que tous les miséreux qui n’ont pu s’offrir de sépulture et sont condamnés à errer pour l’éternité, en sont là parce qu’ils se sont sacrifiés par amour, pour une amie, une femme, un enfant, voire un voisin ! En particulier, l’amour qu’a déployé le père de Yang Fei pour son fils « trouvé » est exceptionnel d’émotion et peut servir de leçon de vie.

Points faibles

Si vous n’aimez pas les fables et la poésie, passez votre chemin.

En deux mots ...

Comment trouver le repos de son âme quand, en haut comme sur terre, l'argent règne en maître? Cette fable, donc, ouvre des voies...

L'auteur

Yu Hua est un écrivain chinois né le 3 avril 1960 à Hangzhou dans la province de Zhejiang. Après avoir exercé comme dentiste pendant cinq ans, il choisit de se consacrer à l'écriture. Il s’est fait connaitre des amoureux de la littérature avec son roman « Brothers », déjà publié chez Actes-Sud, véritable bijou, à la fois drôle et lucide, sur la Chine de Mao, à travers le portrait de deux frères qui, chacun à leur manière, essayerons de s'en sortir.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.