Livres/BD/Mangas

Les artistes en France sous l’Occupation

De Werner Lange
Editions du Rocher

Lu / Vu par

Jean-Pierre Dusséaux
Publié le 02 juil . 2015

Recommandation

3,0ExcellentExcellent

Thème

Ces mémoires que Werner Lange a écrites quelque temps avant sa mort se présentent sous forme de journal. Mais ce ne sont pas des mémoires de guerre car on n’y fait référence ni aux opérations militaires ni aux résistants ni aux attentats. Les personnes que Werner fréquente et dont il décrit le quotidien « sous l’occupation » ce sont les personnalités de l’art dont les œuvres font partie des plus grands trésors des Musées du monde entier : Picasso, Utrillo, Maillol, Van Dongen,…

Points forts

L’éditeur Victor Loupan est littéralement « tombé » sur ces mémoires qui dormaient dans le placard de Diane Vierny, galeriste de renom, égérie muse et héritière de Maillol. Cette « découverte » fait penser à celle du « Manuscrit trouvé à Saragosse » et permet un regard « différent » sur une période si souvent décrite et décriée.

Points faibles

Cette plongée dans l’intimité des grands artistes et de la vie « normale » qu’ils tentent de mener malgré la situation extérieure, la simplicité du récit de Werner Lange qui confine parfois à la naïveté auront de quoi heurter ceux qui pensent que tous ceux qui ne se sont pas entrés en résistance étaient des collabos.

En deux mots ...

On a déjà beaucoup écrit sur la période de l’Occupation mais ce livre n’est pas un livre de plus qui pourrait devenir un livre de trop. Ce qui est captivant dans la description de la vie des artistes sous l’Occupation, c’est le côté banal, anecdotique du quotidien de ces « gloires » absolues. Qui plus est, ce qui rend ce texte à la fois attachant et troublant c’est qu’il soit écrit par un jeune homme un peu dandy et plein d’admiration pour ces « génies » qu’il côtoie au quotidien jusqu’à l’amitié sincère qui lia Lange a certains d’entre eux qu’il retrouvera après la guerre pour vivre à Paris par amour de l’art et de la francophonie.

L'auteur

Werner Lange est le véritable auteur de ce livre dont la découverte fortuite par l’éditeur Victor Loupan est une aventure en elle-même ! Werner Lange, que l’on appelait le Docteur Lange, était lieutenant de la Wermacht pendant la guerre et compte tenu de sa formation artistique et de ses fonctions muséographiques en Allemagne avant la guerre il a été chargé de gérer entre 1940 et 1944 les relations de l’occupant avec les artistes peintres Français dont le régime Nazi voulait s’attirer les sympathies et éventuellement la collaboration. Après la guerre, Werner Lange est venu s’installer en France où il avait gardé beaucoup d’amis. Il est mort en 1980.

Tweet Culture-Tops

Un regard différent sur l'Occupation.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.