Livres/BD/Mangas

Les fonds noirs

Evidemment, toute ressemblance etc...: décapant
De Camille de Villeneuve
Editions L’Arpenteur - 409 pages

Lu / Vu par

Valérie de Menou
Publié le 22 juil . 2016

Recommandation

3,0BonBon

Thème

Hugo Casals, PDG esthète d’un grand groupe de luxe français, se trouve  confronté - alors qu’il est en fin de carrière- à une sournoise offre publique d’achat de son puissant concurrent, Antoine Brun, dirigeant peu scrupuleux. Malgré les craintes de son entourage, Casals décide de résister et organise insidieusement la riposte.

Points forts

-        L’auteur porte un regard glacé et sans concession sur le monde du luxe et de la finance.

-        L’histoire qui peut paraître très dure à l'encontre d'un certain milieu très parisien ne me parait pas caricaturale: on peut y trouver du vécu !

-        Des scènes de réceptions mondaines fielleuses mais drôles.

-        Il est amusant de retrouver des  « people », qui  traversent le roman.

Points faibles

On se perd dans la multitude de personnages qui sillonnent le récit. Beaucoup apparaissent de manière trop éphémère et disparaissent alors qu’on s’attend à les voir jouer un rôle dans l’intrigue.

En deux mots ...

Le goût de l’argent et l’affairisme, tels sont les maîtres-mots de cette fresque sans complaisance sur une puissante petite caste qui nous gouverne.

Au travers d’un chassé-croisé entre deux familles régnant sur le luxe français - dont le lecteur peut aisément imaginer les noms-, des hommes politiques et de medias inféodés à l’argent, on assiste à des coups-bas feutrés, des investissements financiers douteux - les « dark pools » ou « fonds noirs »-  et des manipulations sous couvert de promotion de l’art et d’écologie, grandement hypocrite.

Quelques pensées profondes, heureusement, sur la religion et le respect des valeurs et nous voilà donc arrivés à la conclusion de la nécessaire moralisation du monde des affaires  et du sens de la vie, après un regard en arrière désenchanté de Casals...

Une phrase

Ou plutôt un dialogue. Cela se passe chez un ministre :

"-  Brun, interrompit-il d’une voix douce, est l’avenir de la France. Il crée chaque jour des emplois. Ses produits sont copiés  dans le monde entier. La moitié de la Chine viendra visiter la France uniquement pour acheter, sur les Champs-Elysées, ses sacs et ses babioles. Laissez-moi vous donner un conseil. Vous avez réussi votre vie, vous avez gagné beaucoup plus d’argent que je n’en gagnerai jamais. Laissez-vous faire. Après-tout, la Maison Casals restera française, non ? Mais dites-moi !.... le ministre se leva soudain, comme poussé par un ressort : Vous êtes grand-croix ?

 - Non.

 - C’est une erreur qui sera réparée à la prochaine promotion de la Légion et je vous promets que ça se fera à l’Elysée, en présence du Président.» page 75

C'est assez direct, non ?

L'auteur

Diplômée de l’Ecole Normale Supérieure, Camille de Villeneuve s’est fait connaître, en 2009, grâce à son premier roman, « Les insomniaques », qui fut un succès public.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.