Livres/BD/Mangas

Petit Piment

De Alain Mabanckou
Editions du Seuil

Lu / Vu par

Françoise Cazalis
Publié le 08 oct . 2015

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Le roman d' Alain Mabanckou nous raconte la vie  d'un  orphelin de Pointe Noire dans une institution d'accueil sous la férule abusive de Dieudonné Ngoulmoumako, quand arrive la révolution socialiste. Petit Piment se fait alors la belle avec deux jumeaux, deux brutes, laissant sur place son meilleur ami. Ils vivent  de larcins dans les faubourgs de Pointe Noire quand le maire, vil et  corrompu, décide de nettoyer le secteur. Petit Piment se lie d'amitié avec Maman Fiat 500, tenancière d'une maison close de prostituées zaïroises. La vie, à ce moment, semble lui sourire mais  le maire décide une nouvelle fois d'un nettoyage quasi ethnique. Petit Piment bascule alors dans une douce folie avec comme fil rouge l'élimination de cet homme qui s'ingénie à ruiner sa vie. Aidé par des amis aux traitements audacieux qui vont de la médecine traditionnelle à la sorcellerie en passant par l'analyse, Petit Piment finit par être interné dans les murs qui l'ont vu grandir. 

Points forts

- Alain Mabanckou sait comme personne nous raconter l'âme souvent envoûtée de ces hommes du Congo.

- Une écriture fluide pour un roman tourmenté, élégante pour un sujet qui l'est moins.

- Jusqu'au bout, Alain Mabanckou oscille  entre un Petit Piment marginal que la folie emporte ou la révolte d'un homme contre l'arbitraire des décideurs. Au lecteur de se faire une opinion.

- Un roman social, politique, économique qui trace la vie de ce pays conditionné par des pesanteurs tribales et ethniques.

Points faibles

- La difficulté à la lecture de se souvenir des noms et prénoms des personnages. Petit Piment, de son vrai nom: Tokumisa Nzambe po Mose yamoyindo abotami namboka ya Bakoko...

- Personnellement, j'aurais aimé une fin plus légère pour Petit Piment, si attachant.

En deux mots ...

En filigrane, derrière le destin de Petit Piment c'est aussi cette vie au Congo dans les années 60-70 qui est évoquée. La condition des femmes, la corruption, la pauvreté intellectuelle de la révolution sont des composants de la réalité africaine que Mabanckou  décrit et nous fait aimer, malgré tout.

Une phrase

"Peut être que ma mémoire n'est plus fiable parce que j'ai perdu la plupart de mes compléments circonstanciels! Ou alors je ne sais plus comment les placer dans une phrase! Si je n'ai plus mes compléments circonstanciels quand je veux qu'ils soient là, je ne peux donc pas me souvenir du temps, du lieu, de la manière et mes verbes ils sont désormais tout seuls, ils deviennent des orphelins comme moi..."

L'auteur

Alain Mabanckou est né au Congo en 1966 et vit entre la France et les USA où il enseigne la culture francophone à l'UCLA. Il est l'auteur d'une dizaine de romans dont "Mémoires d'un Porc-Epic", prix Renaudot 2006. Son œuvre est largement traduite.

Tweet Culture-Tops

L'Afrique, en profondeur.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.