Livres/BD/Mangas

Time to philo

Les grands philosophes comme "outils" de compréhension du monde contemporain
De Gaspard Koenig
Editions Larousse

Lu / Vu par

Hélène Kolsky
Publié le 16 jan . 2018

Recommandation

3,0BonBon

Thème

"Time to Philo" est un recueil de réflexions et de débats menés à partir des évènements de l’actualité, en se basant sur les concepts des philosophes antiques et modernes, pour prendre du recul. Ce recueil est conclu par un "dictionnaire égoïste des philosophes "  où l’auteur présente de manière personnelle les principales doctrines parcourues.

Points forts

- Des billets d’humeur sur les faits, évènements qui font l’actualité française mais aussi mondiale, vus sous le prisme d’un  babillage-déshabillage philosophique

- Billet court (moins de 500 mots), écrit de façon  pédagogique

- Mise en perspective de l’actualité, face au flot continu d’informations

- Sans aucun parti pris idéologique, Gaspard Koenig pioche dans l’histoire de la philosophie pour  nous proposer des pistes de réflexion et de débat. C’est ainsi que René Descartes nous parle du bio, Edmund Burke du Brexit, Platon de la «  post-vérité  », Francis Fukuyama du transhumanisme, Montesquieu du terrorisme, Hans Jonas de la Cop  21, ou Claude Lévi-Strauss… du père Noël.

- L’approche moderne de la  philosophie de Gaspard Koening permet à l’homme le développement de la pensée, pour  mieux se comprendre au travers des concepts

- Apporte au lecteur un recul sur l’actualité, et lui donner des pistes de lecture.  A lui d’en faire son miel.

Points faibles

- Quelques billets qui me semblent « tirés par les cheveux », par exemple Sartre aux sports d’hiver (« le glissement apparait comme assimilable à une création continuée, la vitesse symbolisant la conscience »...

-Ne peut se lire tel un roman, car s’avèrerait alors indigeste.

En deux mots ...

Personne n’est nul en philo, car il n’y a pas d’expert.  Aller dans la pratique, les mains dans le cambouis, c’est rester dans la vie. Time to Philose veut un manuel de philosophie à l’usage de tous, pour mieux former son opinion, et parfois… en changer. De quoi réveiller notre sens critique et dialectique !

Un extrait

- « La contradiction est plus utile à la pensée que la conviction » (page 13) ; 

- « Méditer l’actualité récente au rythme tranquille des concepts philosophiques » (page 14) ; 

- « Le dictionnaire littéraire recense les auteurs du passé selon les souvenirs, les goûts et les caprices d’un auteur du présent « (page 167)

L'auteur

Gaspard Koenig est philosophe (ENS, agrégation, Columbia). Il dirige le think tank Génération Libre qu’il a fondé en 2013. Il a travaillé précédemment au cabinet de Christine Lagarde à Bercy et à la BERD à Londres. Il enseigne à sciences po et HEC.  Il est l’auteur de romans et d’essais, sur Bernard Mandeville et sur Gilles Deleuze, ainsi que sur l’histoire du libéralisme. 

Commentaires

Stéphane
Le 18 avr. 2018
à 10h49

« Ne peut se lire tel un roman, car s’avèrerait alors indigeste »

Le fait qu'il n'y ait pas d'illustrations rigolotes vous a-t-il dérangée aussi ?

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.