Livres/BD/Mangas

Une Dernière Danse

De Victoria Hislop
Editions Les Escales

Lu / Vu par

Sylvia Abouzeid
Publié le 26 sep . 2014

Recommandation

3,0BonBon

Thème

Sonia, anglaise, se rend en Andalousie, à Grenade, pour suivre un stage de danse avec une amie.
Lors de son séjour et au détour des ruelles de l'Albacin, elle tombe sous le charme du vieux Miguel, garçon de café à El Barril. Il lui conte le destin de la famille Ramirez, propriétaire du bar où il travaille. A travers le soulèvement et la montée du fascisme en Espagne.
Grenade où résonnaient les guitares et les talons des gitanes, la plongée déchirante du pays dans la guerre civile avec les oppositions entre nationalistes et socialistes, les exodes, les bombardements, les arrestations arbitraires, la traque des intellectuels et des homosexuels, et toujours le flamenco, symbole de la sensualité féminine.

Points forts

1- L'art de conter le destin d'une famille à travers les faits historiques. Au fil des pages, on voyage, on apprend et ,surtout, on ressent l'intensité des évènements et des drames liés à ce conflit.

2- L'auteure mêle adroitement le passé et le présent sous fond de musique andalouse.

3- Dans le contexte historique, elle insère une saga familiale grâce à son écriture colorée. 

4- L'émotion sans artifice.

Points faibles

1- Présentation de la guerre civile en Espagne parfois trop pesante et longue. 

2- L'intrigue se devine trop vite et on attend la chute qui tarde à arriver. 

3- Victoria Hislop utilise la même recette depuis son premier roman : elle allie romanesque et Histoire pour relater des évènements réels. Ses personnages principaux sont des femmes naïves et désoeuvrées quant à leur relation amoureuse, et qui apprennent l'histoire de leur famille. 

C'est dommage que ses romans deviennent aussi prévisibles.
 

En deux mots ...

L'ouvrage est très bien documenté. 
C'est un mélange presque réussi d'histoire et de romance. L' écriture, légère, contraste avec la cruauté de la période historique évoquée.
Et même si vous entrevoyez la fin, âmes romanesques, vous sortirez le mouchoir !

L'auteur

Victoria Hislop vit entre l'Angleterre et la Crête. Elle est diplômée d'Oxford, en littérature anglaise. Avant de devenir romancière, elle a travaillé dans l'édition et les relations publiques. 
En 2005, elle a reçu le prix de la révélation littéraire en Grande-Bretagne pour son premier roman : L'île des oubliés. Best seller vendu à plus de deux millions d'exemplaires dans le monde, il fut couronné en France par le prix des lecteurs du livre de poche. Une dernière danse est son troisième roman.

Commentaires

juana LEVEQUE PALMA
Le 02 fév. 2015
à 01h59

Je remercie tout d abord Victoria Hislop d avoir écrit ce livre qui pour moi fille d immigrés républicains espagnols et moi même née en Espagne, décrit avec simplicité la guerre civile et tout ce qu elle a engendré. Mon père était de Grenade et Il est mort 2 ans avant Franco sans avoir pu retourner en Espagne et miné par le chagrin de cet exil. J ai pleuré pendant toute la lecture de ce livre qui m a replongé dans tous ces souvenirs racontés par mes parents ( j avais 9 mois quand nous avons passé la frontière francaise). Merci encore pour votre objectivité. Rien n est oublié et je n oublierait jamais.....

Martine MEYER le 01.09.2015
Le 01 sep. 2015
à 10h02

Beau roman mais la présentation de la guerre civile est bien trop pesante et surtout longue. Come je prévoyais la chute il me tardait qu'elle arrive.
L'histoire de Sonia est courte, dommage.

Lopez
Le 25 jan. 2019
à 16h17

Bonjour
Es ce que cette famille a vraiment existé ainsi que le café "el barril" toute une histoire éprouvante pour nos parents et grand parents qui ont du s exiler en France
J ai dévore ce livre

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.