Livres/BD/Mangas

Une ethnologie de soi: Le temps sans âge

De Marc Augé
La librairie du XXIè siècle, Seuil, mars 2014

Lu / Vu par

Bertrand Devevey
Publié le 26 mai . 2014

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Si vous vous interrogez sur les liens entre le temps et l'âge, ce livre ne vous laissera pas seul. Il nous invite à la réflexion comme une retraite dans un monastère.

Thème

C'est une question apparemment anodine : quand on se regarde dans une glace, ou dans le regard des autres,  qu'est ce qui nous marque le plus ? Le temps qui passe, la représentation que nous nous faisons de nous-même, le regard que portent la société, les proches, les autres, sur l'individu que nous sommes ? La réponse se développe dans un petit essai de 150 pages qui est un support à une introspection sur l'image de soi et ses conséquences sociales et sociétales.

Points forts

1. Un livre documenté, appuyé sur des expertises d'ethnologue et de sociologue, des références littéraires ou culturelles accessibles au grand public. Ce livre porte la marque de la maturité de son auteur, et sans doute fallait-il qu'il l'écrive à 78 ans pour qu'il révèle toute sa finesse.

2. Un certain art de l'ellipse qui facilite l'appropriation du raisonnement et l'analyse réflexive: et moi dans tout cela, qu'est ce que j'en pense ?

3. Des extraits à méditer: de Rousseau, de Zweig, de Proust (bien entendu...)

4. Une invitation au voyage (intellectuel...) sur l'image et l'identité de la maturité dans notre société; des observations critiques bienvenues sur la perte d'identité de la personne âgée, réduite à un objet de soin - ou au mieux d'attention, mais anonymisée dans la représentation dévalorisante du "petit vieux", ou de la "petite vieille", si vous vous sentez visé(e)...

Points faibles

- Quelques rares références à des ouvrages que vous n'avez peut être pas lus. Nous avons eu tort de ne pas lire "l'Age d'Homme" de Michel Leiris (Gallimard Folio 1973). Si c'est aussi votre cas, vous survolerez quelques pages, ou courrez chez votre libraire préféré pour l'acheter !

- Un critique "officiel" a comparé ce livre à un bon armagnac. Habile ! Mais l'Armagnac, en général, a un âge avant lequel on ne le trouve vraiment pas bon. Les moins de 50 ans ne lui trouveront (au livre) peut être qu'un intérêt documentaire ou sociologique.

En deux mots ...

Cette "ethnologie de soi" porte bien son nom car ce livre est à double détente.

Un petit ouvrage à lire en conscience "éveillée". Sinon, vous raterez l'examen de votre image dans le miroir que ce livre vous propose. Bien sûr il enrichit notre compréhension de la représentation des âges dans les cultures, et singulièrement la nôtre. Et dénonce un jeunisme qui réduit l'individu à son image, au détriment de son être, de sa maturité, de son expérience, ou de sa fantaisie.

L'auteur

Marc Augé est anthropologue et ethnologue. Il a présidé la très prestigieuse Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, pépinière de talents et de clefs pour comprendre nos sociétés. Âgé de presque 80 ans, il en est aujourd'hui directeur d'études. Ses travaux ont conduit à de nombreuses publications, depuis la première en 1969. C'est un homme dont la lecture est enrichissante. Pour "Le temps sans âge", il offre à réfléchir sur l'image de soi, ses  travestissements et sa recomposition au fil du temps et des cultures.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.