Livres/BD/Mangas

1793

LIVRE AUDIO: Un roman résolument noir, à l'intrigue imparable
De Niklas Natt och Dag
Parution : Traduction française aux Editions Sonatine, 448 pages (04/2019). Version audio réalisée par : Lizzie (05/2019), Texte lu par : Martin Spinhayer, Traduction du suédois: Rémi Cassaigne. Durée : 13heures 07 (2CD MP3). Prix : 22 Euros

Lu / Vu par

Robert Haehnel
Publié le 03 juil . 2019

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

1793 est en Suède une  « année terrible ». Le pays est au  bord du gouffre.  La révolution française étend son ombre, on voit  des complots partout. Depuis  l'assassinat du roi Gustave III, la concussion,  la corruption  le disputent à l'incompétence. La vie est de plus en plus dure  pour les pauvres et les miséreux qui s'entassent et s'enivrent  dans les tavernes sordides de la capitale.  C'est dans ce climat, qu'à l'automne, Michael  Cardell,  membre de ce  corps de  police, recruté  parmi les anciens  soldats blessés  de guerre, repêche au bord d'un lac,  au milieu des ordures,  un  cadavre peu ordinaire. Celui d'un homme encore jeune, amputé de ses quatre membres, yeux crevés et  langue arrachée...    Le chef de la police  dont les jours sont comptés car c'est  un honnête homme, va charger Cecil Winge d'élucider ce crime horrible. Ce dernier est un homme des Lumières, brillant juriste connu pour son  intégrité. Il forme avec Cardell, ancien soldat ayant perdu son bras gauche à la guerre, un duo d'enquêteurs  improbable. En effet, Winge  est un vivant en sursis. Rongé par la phtisie, il n'est plus qu'un pâle fantôme.

Des tavernes crasseuses, aux lieux où se cachent les débauches échevelées  des aristocrates,  ils essaient sans relâche de trouver la réponse à cette question qui conditionne leurs recherches et qui restera vaine en cet automne: quel est  le nom de la victime ?

Chaque saison de l'année 1793 apportera un éclairage nouveau et intriguant.

Au printemps, nous feront la connaissance de Kristofer  Blix, apprenti chirurgien pendant la guerre,   fasciné par la vie à Stockholm,  qui a oublié  que « qui veut courir avec les loups doit connaitre leurs pratiques ». En une nuit, il perdra son pécule. Couvert de dettes, il sera « vendu » à un personnage étrange et inquiétant qui le forcera à commettre  l'irréparable.

En été, c'est, en quelques jours,  la vie d'Anna qui se brise. Sa mère meurt, et simultanément, elle est dénoncée par ses voisins qui l'accusent de se  prostituer.  Elle sera emmenée à la « Filature », endroit dans lequel des centaines de femmes de tous âges sont prisonnières, une bâtisse inhumaine dont personne ou presque ne sort vivant.

Avec l'hiver, le plus froid que l'on ait connu de mémoire d'homme, Winge,  désespéré, semble devoir mourir sans avoir résolu la mystérieuse affaire qui le  maintenait encore en vie.  C'est la venue de Cardell une  nuit, à son chevet,  muni d'un document qui permettra enfin d'identifier le malheureux mutilé, qui va littéralement le ressusciter.

La fin de ce thriller époustouflant donnera lieu à des rebondissements  inattendus.

Points forts

  • Un thriller d'exception,  par la construction minutieuse, sa  force, son intrigue qui jamais ne laisse fléchir l'intérêt.
  • On est immergé dans cette année 1793 qui nous fait vivre  le climat délétère d'une société corrompue, dans laquelle  seuls quelques rares  personnages croient encore à un monde juste.
  • Le  livre est servi par le style élégant et par le puissant pouvoir évocateur de l'auteur.

Points faibles

  • Nous suivons tous les protagonistes du livre dans leur pérégrination, on nous indique le nom de chaque rue qu'ils empruntent,  des églises ou des tavernes dans lesquelles ils se rendent.  Ces énumérations en langue suédoise sont  parfois perturbantes  pour qui ne connait pas Stockholm.

En deux mots ...

Un livre d'une force et d'une qualité rare qui de plus nous fait pénétrer ce monde de l'ancien régime, avec un souci du détail, du vécu saisissant de vérité.

L'auteur

Niklas Natt och Dag est issu d'une famille suédoise noble très ancienne. Ses ancêtres furent responsables du meurtre du rebelle Engelbrekt en 1436. Ils dirigèrent l'armée qui céda la ville de Stockholm aux Danois en 1520. Sa famille fut contrainte à l'exil après avoir demandé l'abdication de Charles XIV en 1820.

Le lecteur:

Martin Spinhayer est un comédien de théâtre, de télévision et de doublage qui fait preuve d'une étonnante  maitrise du suédois, car il prononce à la perfection les nombreux vocables dans cette langue qui émaillent l'ouvrage. Acteur de l'ombre des studios, il se consacre à tous les aspects vocaux du métier, passant des personnages les plus sombres aux plus extravagants.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.