Livres/BD/Mangas

20 initiatives qui font bouger la France

Des initiatives bonnes à faire des petits
De Jean-Louis Etienne et Reporters d’Espoirs
Ed. Librio

Lu / Vu par

Paul Beuzebosc
Publié le 11 avr . 2019

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Voici la réédition d'un ouvrage simple, concret, plein de trouvailles, qui correspond bien aux finalités de "notre" Grand Débat National. Hyper utile, quelles que soient nos opinions politiques.

Thème

La collection Librio diffuse sous le titre 20 initiatives qui font bouger la France, une édition abrégée et à prix modique (5 euros) du livre collectif La France des solutions de Jean-Louis Etienne et des Reporters d’Espoirs, publié en 2017 et consacré à vingt des multiples initiatives qui innovent dans le paysage socioéconomique français.

 Dans sa préface et de courts chapitres de l’ouvrage, le docteur Jean-Louis Etienne, infatigable découvreur, évoque ce qui distingue la démarche de ce mouvement collectif : la passion, l’envie d’agir, la confiance, la fierté, la conquête des talents, la recherche de solutions à hauteur d’hommes. 

Ces vingt courts portraits, sobres, pédagogiques, mettent l’accent sur des parcours exceptionnels sans céder à la légende du « story telling » qui compense souvent le manque de fond par le vernis de l’emballage. Ici les histoires sont fortes et profondes, toujours ancrées dans l’énergie, la créativité, l’optimisme et le courage quotidien du temps long.

Points forts

Ces cent-vingt pages à l’écriture sans emphase présentent, à travers les sept thématiques d’un champ large : travail, made in France, transition écologique, patrimoine culturel, défis sans frontières, citoyenneté et solidarité, une galerie de portraits d’entrepreneurs. 

Certains sont connus comme le cuisinier Thierry Marx, d’autres moins, abrités derrière un nom ou une marque : Armor, Jeans 1083, Acta Vista, Divertimento, Hemarina, Espérances Banlieues, Simon de Cyrène,… ou s’incarnent dans un simple village : Faux-la-Montagne ; ou des noms qui lancent des appels : Passeport Avenir dans la promotion de la diversité, Fermes d’avenir qui promeut des cultures alternatives,  SEB qui déprogramme l’obsolescence, Qwant, l’anti-Google, qui protège les données personnelles,…     Derrières ces inspirateurs, ces projets, ces équipes, il y a plusieurs dénominateurs communs : l’être, la rencontre, « l’entre gens », la proximité des territoires et la re-localisation du pays réel autour de l’agriculture vertueuse, de l’industrie qui allie tradition et innovation, de l’insertion au service de l’homme. 

Au bilan, une cure d’optimisme dans un concentré d’énergies.

Points faibles

Il n’est pas question ici de sagas épicées ou des anecdotes inhérentes à chaque aventure qui mériterait, à elle seule, un livre. Mais de révéler leur commune moelle, leur utilité, leur singularité et même leurs rebonds vers d’autres perspectives découvertes en route. Derrière la synthèse, on devine, comme le dit l’un d’eux, le « labeur » : le poids des énergies, les moments de doute, les murs d’ambitions hautes, les freins et les écueils. Matières à de futurs essais, romans, ou témoignages qui rendront - ou pas - justice à ceux qui rêvent ce qui nous est déjà nécessaire sans que nous le sachions.

En deux mots ...

Une découverte de découvreurs inspirés, modestes dans leur immense ambition, reliés par les liens qu’ils renouent avec le sens, le goût, le partage, l’essaimage, pour « un avenir fait de coopération, non de compétition ».

Un extrait

Ou plutôt cinq:

La création naît de la liberté que l’on prend.

J’ai compris quand je suis capable de transmettre.

Le numérique se caractérise par une pensée courte et des rapport sociaux narcissiques.

Les actes parlent, au plus près des mots.

La fragilité est féconde et nous incite à oser la confiance en soi, en l’autre et dans l’avenir.

L'auteur

Jean-Louis Etienne, né en 1949, médecin et explorateur, mène une vie d’aventurier scientifique. Il est le premier homme à avoir atteint le Pôle Nord en solitaire, en 1986. Après la mission Transantartica en 1989-90, il devient directeur de l’institut océanographique de Paris. Il prépare une mission internationale de trois ans Polar Pod Expedition en dérivant autour de l’Antarctique.

Reporters d’Espoirs, créée en 2003, est une association reconnue d’intérêt général, dévolue au journalisme dit « de solutions » ou « constructif » qui vise à refléter les réalités du monde dans leur complexité. Elle mène trois actions : les « prix Reporters d’Espoirs », le « Lab Reporters d’Espoirs » et « la France des solutions »

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.