Livres/BD/Mangas

De l'île de Pâques à Obock, en passant par Séoul… et autres récits de voyages

140 ans après, dépaysement et exotisme garantis !
De Pierre Loti
Éd Arthaud 420 pages 28,00 €

Lu / Vu par

Bertrand Devevey
Publié le 05 fév . 2020

Recommandation

3,0BonBon

Thème

Pierre Loti, Louis-Marie-Julien Viaud à l'état civil, a couru les mers du globe et s'est imprégné de ce que l'on n'appelait pas encore "la diversité". Officier de Marine, il joint tous les continents entre 1880 et 1914. Ces voyages nourriront ses carnets intimes et sa passion romanesque, qui s'incarnera dans les plus connues de ses œuvres. Ces carnets de voyages, correspondances et journaux intimes sont la matière des Voyages de Loti, collation de ces récits entamée en 2012 par l'éditeur Arthaud. Fragments ou impressions de voyages, courts textes, explorations, réflexions, forment ce dernier volume, qui donne à savourer, De l'île de Pâques à Obock, en passant par Séoul, le regard aiguisé, la langue riche et imagée de Pierre Loti.

Points forts

Cet ouvrage est comme un joli bouquet. Chaque fleur qui le compose apporte sa touche à la beauté de l'ensemble. Il en est de même avec la succession de ces récits de voyages et rencontres qui - sur terre, sur mer, au nord, au sud, au cœur des continents, fond le charme des récits de Loti.

Et vous ne pouvez pas manquer l'alchimie particulière de l'écriture et du regard, qui donne aux paysages, aux personnages, aux situations, cette identité littéraire si particulière à Loti.

Aussi fin dessinateur qu'écrivain, sa finesse d'observation des paysages, des cultures et des peuples ne serait pas reniée par les plus éminents ethnologues et géographes.

Points faibles

Si vous détestez les récits de voyages, qui plus est "racontant le monde" entre 1880 et 1900, alors, ce livre n'est pas pour vous.

En deux mots ...

Soyons clairs : Pierre Loti est pour beaucoup, et moi avec, un formidable conteur. Alors, il y a sans doute une forme de parti pris dans le fait de ne trouver à ces récits que bien peu de points faibles. Ils sont marqués par leur époque et ses préjugés, mais aussi par une sensibilité à l'Orient qui s'est pour le moins diluée avec le temps ! Il se dégage de ces pages, ici ou dans des œuvres plus connues, une poésie particulière, un sens de l'observation et une mise en mots qui ont fait de Louis Viaud le "grand" Loti honoré par la République en général et l'Académie Française en particulier.

Bref, pour qui aime l'exotisme et butiner la planète en 420 pages, ce livre est un plaisir.

Notez que cet ouvrage fait suite à 6 volumes de récits de voyages, édités chez Arthaud et ordonnés par Jean Claude Perrier (Journaliste et écrivain passionné par Loti), autour des Moyen et Extrême Orient, de l'Inde, de la Turquie, du Maroc et des récits de Guerre.

Un extrait

"C'est tout le Monténégro, jusqu'à l'Albanie, vu à vol d'oiseau, d'une effroyable hauteur. […]

- Une mer pétrifiée !

- Un site lunaire !!

- Un paysage dans une planète morte !!!

Nous avons pourtant déjà vu bien des choses, un peu partout, nous quatre qui sommes là : les grandes désolations de l'Afrique, les déserts de sable, ou les champs de glace ; les contrées mornes de l'Amérique Australe, les grandes plaines qui n'en finissent pas ; toutes sortes de physionomies tristes de la terre et de la mer, dans des contrées beaucoup plus inconnues et plus lointaines que le Monténégro." P 69

L'auteur

Pierre Loti (1850 - 1923) est une des plus grandes figures de la littérature française, à la charnière des 19ème et 20ème siècles. Son œuvre est largement inspirée de ses voyages, effectués à travers le monde comme officier de Marine. Les carnets qu'il rédige, alors qu'il n'est pas encore un écrivain célèbre, et qu'il continuera à tenir (de 1868 à 1918) seront la matière de nombre de ses romans, qui comporteront de fait une inspiration autobiographique.

Ce bref résumé renvoie à des sources plus sérieuses, mais ce survol serait incomplet sans citer quelques uns de ses chefs d'œuvres : Aziyadé (son premier roman, en Turquie), Pêcheurs d'Islande, Le mariage de Loti (en Polynésie), Madame Chrysanthème (au Japon), Ramuntcho (au Pays Basque). Pierre Loti était aussi un amoureux du patrimoine, très marqué par l'Orient. Sa maison à Rochefort est devenue un Musée, actuellement en cours de restauration.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.