Livres/BD/Mangas

Fragments de paradis

Un savant, poète, chercheur, humaniste, croyant, bref un homme à découvrir !
De Daniel Tammet
Editions Les Arènes, 166 p. 17 €

Lu / Vu par

Yann Kerlau
Publié le 21 mai . 2020

Recommandation

2,0BonBon

Thème

 Très vite lancé dans la littérature, l’inclassable britannique Daniel Tammet nous livre son septième livre Fragments de paradis. Interviewé par François Busnel sur le plateau de La Grande Librairie le 30 janvier 2020 entouré d’auteurs plus célèbres que lui, l’auteur leur a incontestablement volé la vedette. Parlant treize langues dont un français plus que parfait, Daniel Tammet a toujours été un être à part. Passionné par l’infini et par les nombres qui sont pour lui des formes et des couleurs, cet autiste Asperger se penche à quarante et un ans sur les trois âges que furent son enfance, son adolescence et la première partie de sa vie d’homme. Son goût du Savoir et sa quête vers la lumière le conduisent à l’étude de la philosophie des siècles passés, puis à se tourner vers le monde extérieur tout à embrassant la foi protestante à vingt-cinq ans. Fragments de paradis n’est pas seulement une autobiographie mais le chemin de l’écrivain vers l’existence de Dieu.

Points forts

  Ce livre prend la forme d’une lettre adressée à un de ses plus proches amis auquel l’auteur veut révéler son univers. Derrière le savant et l’homme dont la notoriété tient à sa passion des nombres et sa volonté de Savoir hors du commun, qui est-il vraiment ?

Points faibles

 Le plus surprenant de ce livre est sa dernière partie qui, soudainement, plonge le lecteur dans l’histoire de Jésus, narrée comme le serait une rencontre contemporaine. La langue devient presque journalistique et surprend par la place qui lui est allouée dans l’ordre du récit. En faisant marcher Jésus à nos côtés et en s’exprimant pour lui, qu’a voulu prouver l’auteur ? Sa foi ? C’était déjà fait dès les premiers chapitres.

En deux mots ...

 Daniel Tammet sait surprendre et aime le faire autant devant un auditoire qu’en écrivant. Une impression particulière se dégage de ce livre comme si l’auteur tantôt poète, tantôt historien, tantôt savant et humaniste nous ouvrait les portes de son passé et celles de l’homme qu’il est devenu : un croyant.

Un extrait

"Je me suis toujours senti étranger : dans ma famille, dans ma scolarité, dans ma langue maternelle".

"J’ai toujours eu un goût pour le questionnement, pour l’observation passionnée de tout ce qui nous entoure".

L'auteur

Aîné de neuf enfants, Daniel Tammet est né et a vécu en Angleterre durant ses vingt premières années. Souffrant de crises épileptiques dans son enfance, il est atteint par le syndrome d’Asperger à l’âge adulte. Poète mais aussi homme de chiffres, doté d’une extraordinaire mémoire et amoureux des arts, il est devenu écrivain. Dès la sortie de son premier livre je suis né un jour bleu (2006, Les Arènes) traduit en dix-huit langues, Daniel Tammet a volé de succès en succès. Embrasser le ciel immense paru en 2009 (Les Arènes) est suivi par L’éternité en une heure (2013, Les Arènes), C’est une chose sérieuse que d’être parmi les hommes (2014, L’Iconoclaste), Mishenka (2016, Les Arènes), Chaque mot est un oiseau à qui l’on apprend à chanter (2017, Les Arènes), Portraits (2018, Blancs Volants). Fragments de paradis est son septième livre.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.