Livres/BD/Mangas

J’étais un homme pressé

une autobiographie après un AVC. Un témoignage d’espoir simple et touchant
De CHRISTIAN STREIFF, préface du professeur Yves Samson
Editions du Cherche Midi 155 pages

Lu / Vu par

Claudie Saliou
Publié le 05 oct . 2019

Recommandation

3,0BonBon

Thème

11 mai 2018, Christian Streiff est un homme pressé, « le boss », directeur de PSA Peugeot Citroën. Sa vie est une course effrénée contre le temps, rendez-vous minutés entre deux avions à travers le monde.
Négocier des contrats difficiles, porter le poids des décisions, une spirale qui ne laisse pas de répit, tel est son quotidien. 
« Une petite sieste » rapide, réparatrice lui permet de récupérer pour soutenir le rythme. Cette fois, la fatigue se fait sentir et la « pause miraculeuse » n’opère pas… 
Il ne se réveille pas, l’entourage est réactif, SAMU, Hôpital … Le pire semble évité, le diagnostic tombe : AVC. 
Tout un univers s’effondre, une « autre vie » commence avec « la maladie ». Deux puis trois AVC se succèdent. 

Le constat : la conscience est intacte mais les mots « se dérobent ». D’autres « nouveaux » mots, pas toujours compréhensibles, prennent la place laissant les proches perplexes.

Un parcours du combattant démarre avec l’aide de la famille, des médecins, des orthophonistes. Pour combien de temps ?

Patience, ténacité sont les mots-clés du professeur Simon. Le patient n’est pas le plus docile dans son refus d’accepter la réalité mais il va se battre pour retrouver les données disparues au moyen «  de chemins de traverse », lutter pied à pied contre l’aphasie amnésique.

Un nouveau programme de vie :

« Se remettre sur pied au physique et au moral »

« Accepter doucement de ne plus être le même »

« Trouver de nouveaux codes pour retrouver l’usage de la parole ; l’apprentissage du breton, la langue maternelle se révèle bénéfique dans la reconquête de la communication. »

«  Affronter le regard de l’entourage professionnel, surmonter les trahisons, rebondir et retrouver les valeurs amicales et familiales, leur consacrer du temps »

« Dormir, dormir... Prescription impérative du médecin, apprendre à jouir de l’instant, tenter de ne plus penser à la récidive toujours possible et renaître »

« Naviguer, retrouver la mer, marcher en solitaire, retrouver le goût des choses les plus simples, prendre du temps pour soi, être à l’écoute des autres, avec un regard distancié sur la « vie d’avant »

« Retrouver la confiance en soi, reprendre une activité professionnelle adaptée ».

« Vivre le temps qu’il reste à vivre » fort, heureux, avec une joie de vivre irrésistible. 
Tel est le message de ce livre.

Points forts

L’AVC, on le craint, il nous touche de près ou de loin. Christian Steiff raconte son parcours courageux. 
Une leçon de «sur-vie », un guide pour ceux qui comme lui ont eu à lui faire face, une aide précieuse pour l’entourage qui ne comprend pas toujours afin de les accompagner dans leur renaissance. Un message d’espoir aussi pour ceux qui malheureusement devront peut-être un jour y faire face.

Un livre écrit très simplement, un témoignage touchant.

Points faibles

Je n’en vois aucun.

En deux mots ...

Guide de survie et de vie après un AVC. «  La vie doit rester belle ».

Un extrait

«L’homme se découvre quand il se mesure à l’obstacle » A. Saint Exupéry p 43.

« La vie réserve des surprises, de bonnes et de mauvaises… Il vaut mieux savoir d’où vient le vent plutôt que de passer son temps à souffler dans la voile ».

L'auteur

Stéphane Streiff a été directeur général de saint Gobain, président d’Airbus, président de PSA Peugeot-Citroën puis président du conseil d’administration de SAFRAN. 
Le livre a été adapté au cinéma en 2018 avec, dans le rôle de l’auteur, une belle interprétation de Fabrice Luchini.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.