Livres/BD/Mangas

Le mystère Abd el-Kader

Un livre savant pour les spécialistes de l’Islam et de la Franc-maçonnerie
De Thierry Zarcone
Editions du Cerf 351 pages

Lu / Vu par

Didier Cossart
Publié le 15 oct . 2019

Recommandation

1,0BofBof

Thème

L’émir Abd el-Kader est un héros national en Algérie car il résista à la France pendant la guerre  de colonisation en 1830 puis il devint un héros français lors de son exil à Damas en sauvant des chrétiens d’un massacre. Il fut surtout un soufi profondément religieux qui adhéra mollement à la Franc-maçonnerie avant que celle-ci ne devienne antireligieuse et agnostique. Aujourd’hui que la qualité de la relation entre l’Islam et l’Occident est brutalement de retour dans l’actualité, la conduite et la pensée de cet émir libéral et humaniste sont mises à toutes les sauces selon les intérêts de chacun, à commencer par les francs-maçons et le gouvernement algérien. Dans cet essai précis et factuel Thierry Zarcone nous propose de démêler la part du vrai et la part du mythe de la pensée de ce personnage historique.  

Points forts

C’est sans doute un livre savant pour les spécialistes de l’Islam et de la Franc-maçonnerie. L’ouvrage semble extrêmement documenté ce qui est bien naturel de la part d’un Directeur de Recherche.

Points faibles

POINTS FAIBLES

Il y a de nombreuses répétitions. Le récit s’attache aux détails et il manque de hauteur sur la situation géopolitique de l’époque. Quel rôle ou quelle influence Abd el-Kader avait-il en Syrie à son époque ? En quoi son initiation à la Franc-maçonnerie est-elle un événement important à l’époque?

En deux mots ...

L’univers de la pensée de la Franc-maçonnerie est difficilement accessible pour les non-initiés. De même que le Soufisme est impénétrable pour le profane. En combinant les deux ne soyez donc pas vexé si, parvenu fatigué à la fin de ce livre, vous n’avez toujours rien compris à l’influence que peut avoir aujourd’hui l’initiation à la Franc-maçonnerie d’un émir soufi né en 1808,  lui même ayant été semble-t-il très discret sur le sujet.

Un extrait

Depuis son initiation en 1864, et jusqu’à aujourd’hui, Abd el-Kader est resté un modèle de maître spirituel et de soufi pour certains maçons, d’humaniste laïque et de musulman éclairé pour d’autres, et enfin, pour tous, une icône intemporelle aux usages multiples. La figure de l’émir est rarement évoquée par les maçons européens et anglo-saxons après les années 1880, quoique en Syrie ses fils restent courtisés pour des raisons politiques par les puissants mandataires. En revanche en Algérie, comme on l’a montré dans la seconde partie de cet ouvrage, le symbole que constitue l’émir continue de marquer les esprits et de diviser les hommes sur son interprétation. (p.209)

L'auteur

Thierry Zarcone est un universitaire directeur de recherche au CNRS, historien et anthropologue, spécialiste du soufisme et des sociétés initiatiques.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.