Livres/BD/Mangas

Le roman des Goscinny, naissance d'un gaulois

Un parcours tendre et souriant aux sources de l'inspiration du père d'Astérix et Obélix
De Catel Muller
Editions Grasset Sept 2019 341 p. 24 €

Lu / Vu par

Bertrand Devevey
Publié le 14 déc . 2019

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Sur un air de déjà vu … "tout le monde connait Astérix, mais bien peu connaissent son père"… la dessinatrice et scénariste Catel, en grande complicité avec Anne Goscinny, fille de René, et en quelque sorte sœur d'Astérix, s'est laissé convaincre de faire ce portrait à 3 voix du père de l'intrépide gaulois. A trois voix, car ce roman graphique a pour "récitants", alternativement, Anne et René, et une troisième larronne - Catel, qui raconte - dans un jeu subtil d'aller et retour dans le temps - la genèse de ce roman graphique. Il y est bien sur largement question de René, de son enfance, des débuts de sa carrière comme dessinateur, de sa jeunesse aux Etats Unis, de ses rencontres puis du virage vers l'écriture de scénarii de bandes dessinées qui le porteront au sommet de son art, de son humour et de la célébrité. 

En scène aussi, Anne Gosciny, dont la mort du père alors qu'elle avait 9 ans "a volé son enfance", narratrice qui vient porter un regard tendre sur les grands moments de sa vie.

Points forts

- Un procédé narratif original, dans lequel chaque chapitre donne la parole, alternativement, à Anne et à René, dans des séquences de vies parallèles, vécues par l'un, analysées par l'autre. Originalité encore que le choix de faire parler continuellement les personnages à la première personne, donnant vie à ce roman graphique dans lequel les dialogues ont une vraie place. 

- Un dessin narratif simple et complice, qui valorise le visage souriant et ouvert de René Goscinny - complété de nombreuses reproductions de ses œuvres de jeunesse, pour la publicité ou des "fanzines" américains avant les magazines pour la jeunesse français ou belges.

- Un regard sur le vie, les rencontres qui vont marquer Goscinny. D'abord Laurel et Hardy, les Pieds Nicklés et jeune adulte, les pères de Lucky Luke (Morris), Spirou (Jijé et Frankin), de Tanguy et Laverdure (Jijé et JM Charlier), du personnage d'Astérix (Uderzo), ou encore Sempé et le monde du cinéma (Pierre Tchernia) sur lequel il aura une certaine influence et des succès comme Le Viager dont il écrit le scénario. 

- Enfin, et surtout "en fin", des pages sur la vie d'Anne Goscinny, et son amitié grandissante avec Catel, qui épaulera à la fois l'écriture d'un de ses romans d'Anne, la création de ce roman graphique et la naissance d'une nouvelle figure de la BD : Lucrèce (voir plus bas !).

Points faibles

Je suis resté sur ma faim sur les années de succès et de difficultés connues par René Goscinny à partir du milieu des années 60. Ce n'était sans doute pas l'objet, faisant de ce livre plus la naissance d'une légende (c'est d'ailleurs le sous titre - La naissance d'Astérix) qu'une biographie en bandes dessinées.

En deux mots ...

Ce roman graphique me semble rassembler le meilleur du roman, et le meilleur de la BD : un sujet intéressant ; une écriture simple adossée à un scénario amusant et addictif ; un dessin épuré et poétique qui dégage beaucoup de tendresse pour les personnages, et entre Anne Goscinny et Catel qui semblent co construire ce roman. Un regret cependant, que le temps consacré à évoquer la genèse et la croissance de ses personnages les plus célèbres (Le petit Nicolas, Oumpah Pah et son acolyte Hubert de la Patte Feuilletée, Asterix et Obelix, le Grand Vizir Iznoggood…) soit si bref. Mais il est vrai, et ce roman graphique nous l'apprend, qu'il n'était "pas que" scénariste de bandes dessinées, mais aussi chef d'entreprise, un révélateur de talents (il a fondé le magazine Pilote et promu presque tous les "grands" de la BD francophone), et un homme de cinéma. Malgré ce bémol, il est fort probable que si vous accrochez aux premières "cases", vous aurez à cœur de dévorer les 340 pages suivantes !

Une illustration

L'auteur

Catel Muller, dite "Catel", est dessinatrice, auteure, scénariste de bandes dessinées. Elle a notamment choisi de faires des biographies de femmes (Benoite Groult) et en partenariat avec Jean Louis Bocquet pour le scénario,  Olympe de Gouge, Joséphine Baker, ou encore Kiki de Montparnasse. De son amitié avec Anne Goscinny est né "Le monde de Lucrèce", sorte de sœur du petit Nicolas. Vous la verrez d'ailleurs sur toutes les boites de l'opération pièces jaunes 2019 ! Toutes ces réalisations ont été saluées par la critique et ont reçu plusieurs prix.

Anne Goscinny est "la fille de… mais pas que" ! Si elle reste l'ayant droit de son père, elle a publié son premier roman en 2002 - en affiche 6 au compteur et est la scénariste de la fameuse Lucrèce (cf ci-dessus), dont elle a publié 3 tomes sous le crayon espiègle de Catel.

René Goscinny (1926 - 1977) a donné ses lettres de noblesse au métier de scénariste de bandes dessinées, métier dans lequel il est reconnu comme le maitre fondateur. Avec 107 langues, Astérix dont il a conçu le personnage avec Albert Uderzo, écrit tous les scenarii jusqu'à sa mort, est la bande dessinée la plus traduite au monde ! Pour le reste, voir plus haut !!

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.