Livres/BD/Mangas

L'Erreur et l'Orgueil

Si vous cherchez les meilleures munitions contre l'intellectuellement correct
De Roger Scruton
Ed. de l'Artilleur

Lu / Vu par

Jean-Pierre Tirouflet
Publié le 17 mai . 2019

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Le livre du grand philosophe anglais Roger Scruton est, sans doute, l'arme la plus redoutable contre le conformisme intello-philosophico-politique qui sévit depuis des décennies. Accrochez vos ceintures...

Thème

Le roi est nu! Lorsque le plus célèbre des philosophes conservateurs britanniques s'attèle à démontrer la vacuité de la pensée gauchiste contemporaine, de Sartre à Derrida ou de Galbraith à Zizek, le résultat est aussi époustouflant qu'inquiétant. Sir Roger Scruton a publié l'erreur et l'orgueil en Angleterre en 2015; qualifié de chef d'oeuvre par le Wall Street Journal, l'ouvrage vient d'être traduit en français et publié aux éditions de l'Artilleur, nom prédestiné pour la publication de cette entreprise de démolition en règle.

Points forts

  • Saluons d'abord la formidable érudition de l'auteur et sa capacité à expliquer de manière intelligible des choses qui, souvent, ne le sont pas! Scruton passe une revue complète de nombreux penseurs de la gauche moderne, à l'origine du "politiquement correct" qui corsète le monde universitaire américain et façonne la société à l'aune du "victimisme", des droits des minorités, de l'intolérance...
  • Il n'est pas question dans cette brève recension de rendre compte de chacune des analyses monographiques et des références croisées que produit notre auteur sur les publications de chacun de ces penseurs. Il en explique clairement les linéaments avant d'en souligner l'indigence: tous se réclament évidemment de Marx, même si la réalité a  cruellement démenti les previsions du philosophe allemand; mais unis par une haine commune contre le capitalisme et la bourgeoisie qui profiterait de ce système oppressif, ils s'efforcent d'expliquer pourquoi Marx aurait quand même raison, en utilisant une "novlangue", un langage cryptique qui défie, le plus souvent, toute tentative d'intelligibilité. C'est cette "novlangue" que Scruton analyse, pour montrer qu'elle cache, au mieux, un projet utopique et liberticide, au pire, rien, le vide sidéral de la pensée. Comme dans le conte d'Andersen, le roi est nu!

Points faibles

  • Même s'il est clair et accessible, cet ouvrage de philosophie politique de près de 500 pages s'apparente d'assez loin à un roman de plage... Sa lecture requiert application et concentration.

 

En deux mots ...

Pour ceux qui n'ont jamais rien compris aux Lacan, Deleuze, Derrida, Badiou et consorts, Scruton apporte à la fois une consolation et une confirmation: inutile de chercher la clé de l'énigme, il n'y a, très souvent, rien derrière cette prose généralement boursoufflée et inintelligible.

Un extrait

P.489 "De toute evidence, nous avons affaire à un besoin religieux, besoin profondément enraciné dans notre "être générique". Ce désir d'adhésion, aucune pensée rationnelle... ne peut l'éradiquer. Et il se trouve bien plus facilement enrôlé par le dieu abstrait de l'égalité que par une quelconque forme concrete de compromis social. Défendre ce qui est simplement réel devient impossible dès lors que la foi apparaît à l'horizon avec sa séduisante promesse d'absolu. Toute réalité doit alors être flétrie, réduite à un fragment de l'ancienne "hégémonie", condamnée comme un fétiche ou un simulacre, étranglée par des rhizomes, coupée de ses racines par la racine carrée de moins un. Comme nous le rappelle Zizek, le Réel est une illusion et vous, qui cherchez à le défendre, n'ex-sistez pas."

L'auteur

Sir Roger Scruton est un très célèbre philosophe britannique auteur d'une trentaine d'ouvrages. Résolument conservateur, il est la bête noire de l'intelligentia de gauche du Royaume Uni.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.