Livres/BD/Mangas

LES FILS D’ODIN

Une enquête policière hallucinante menée dans une ville en ruines, Berlin 1945
De HARALD GILBERS
Version audio réalisée par : SIXTRID, 2019 (version brochée en Français : CALMAN LEVY 2016) Texte lu par : Olivier Martinaud Traduction de l’allemand : Joël Falcoz Durée : 15 heures 11 2CD MP3 Prix lu : 25,90 Euros (9, 10 Euros en poche)

Lu / Vu par

Robert Haehnel
Publié le 25 déc . 2019

Recommandation

3,0BonBon

Thème

Les époques dramatiques conviennent  particulièrement aux intrigues policières. Harald Gilbers, historien allemand et auteur de thrillers en fait la démonstration avec Les fils d’Odin. 

Il nous fait revivre, l’action se  déroule de janvier à mars 1945, une période apocalyptique,  celle de la chute inéluctable et totale de ce grand Reich que Hitler avait promis pour mille ans.  Rien ne peut plus freiner les Russes qui marchent sur Berlin. Nuit et jour, la capitale allemande  est bombardée et, malgré la levée en masse et l’omniprésente propagande de Goebbels, les Allemands savent que la guerre est perdue. 

A Auschwitz avec l’avancée  des troupes russes c’est la panique. Eric Hauser médecin et officier  SS, qui effectue des recherches médicales létales sur les prisonniers de ce camp sinistre,  a pris sa décision, il va déserter. 

A Berlin, l’ex-commissaire de la police criminelle  (la fameuse Kripo), Richard Oppenheimer connaît une passe difficile. Juif, il vit dans la clandestinité. Il va croiser le chemin de Hauser, l’ancien mari de Hilde, aristocrate et résistante, sa grande amie. Hilde est accusée du meurtre de Hauser. Il ne reste que quelques jours à l’ex-commissaire pour éviter qu’elle  ne soit condamnée à la peine capitale. Pour prouver son innocence il va se lancer dans une enquête hallucinante, ponctuée par des rebondissements plus que inattendus. Elle est menée dans une ville en ruines, bombardée nuit et jour. Fuyant les sicaires de la Gestapo, Il affrontera aussi une société secrète, les fils d’Odin, qui rêve  de redonner vie au culte d’Odin le dieu des aryens.

Points forts

- Une description fine et minutieuse de ce cauchemar effrayant dans lequel 

- Hitler entraîna tout un peuple.

- Un contexte qui confère à cette enquête une dimension hors-norme.

Points faibles

L’intrigue laisse apparaître certaines faiblesses dans la dernière partie de l’ouvrage.

En deux mots ...

Un thriller  passionnant et original, qui se révèle constituer une immersion qui nous fait revivre l’agonie suicidaire et sanglante de l’Allemagne nazie.

L'auteur

Après des études de lettres anglaises et d’Histoire, Harald Gilbers a travaillé comme journaliste pour les pages culturelles d’un magazine puis comme metteur en scène indépendant. 
Lauréat du prix Friedrich Glauser pour son premier roman policier Germania.
Il a reçu pour Les Fils d’Odin,  le prix Historia 2016 du meilleur roman policier historique.

LE LECTEUR.
Formé au Conservatoire national supérieur d’art dramatique, Olivier Martinaud, comédien  et metteur en scène de théâtre, de cinéma , de télévision et radio (plus d’une centaine d’enregistrements  pour France Inter et France Culture), vit et travaille à Paris.
Il a déjà enregistré de très nombreux livres audio.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.