Livres/BD/Mangas

Les routes de la soie

Toute l’histoire du monde est là : long comme les siècles, mais fascinant !
De PETER FRANKOPAN
Version audio réalisée par : AUDIOLIB (Juin 2019) Edition originale : Bloomsbury (2015) Edition français : Nevicata (2017) Traduction de l’anglais : Guillaume VILLENEUVE Texte lu par : Patrick DONNAY Durée : 24 h 30 (3CD MP3) Prix : 29,90 euros

Lu / Vu par

Robert Haehnel
Publié le 27 sep . 2019

Recommandation

4,0ExcellentExcellent

Thème

Peter Frankopan, avec Les Routes de la Soie, nous offre un livre d’une ambition rare.  Non seulement celui-ci embrasse les siècles,  mais surtout, il nous permet d’appréhender une vision nouvelle, celle d’une histoire « mondialisée ». Ces voies qui relient la Méditerranée orientale  aux marches de la Chine et de l’Inde ont, pendant des siècles, porté l’Histoire du monde. Dès l’Antiquité, c’est par ces chemins que Rome importait les marchandises précieuses venues de l’Orient lointain, puis ce furent aussi les  esclaves, les peaux de zibelines et plus tard les produits manufacturés et l’or noir qui empruntèrent ces mêmes itinéraires. Ces routes qui innervèrent tout un continent, furent le moteur de l’Histoire. Elles sont à l’origine de l’émergence de cités à l’opulence mythique. C’est sur ces étendues immenses que se développèrent les plus grands  empires : celui de la Perse, le Califat de Bagdad, les empires mongols et l’empire ottoman. Par ces routes pénétrèrent les nouvelles religions. Le bouddhisme, après la mort de l’empereur Constantin, le prosélytisme chrétien qui devint lui aussi très actif et l’essor irrésistible de l’Islam, au VIIème siècle, dans toute l’Asie centrale. Ces régions furent pendant de nombreux siècles ce que l’auteur appelle le « Centre du Monde ».  Ce qui fait également l’intérêt et l’originalité de cet ouvrage, c’est la vision nouvelle qu’apporte Peter Frankopan. Il abandonne une approche ethno européenne, en remettant à leur place, dans leur rôle, d’autres zones géographiques. Il démontre que l’Histoire a toujours été globale. 

Cette vision relativise la place de l’Europe. Ce n’est qu’avec la découverte et l’exploitation des Amériques qu’elle commencera  à devenir au XVIIème le nouveau « Centre du Monde » et à dominer les autres continents. En 1914, l’Europe était une terre d’empires. A la fin de la guerre, elle ne représentait plus que des puissances locales. Le leadership durant le XXème siècle des Etats-Unis et de l’URSS, après l’implosion de l’empire britannique, la politique erratique au  Moyen-Orient ou en Afghanistan que les deux super puissances menèrent, l’importance vitale des ressources pétrolières allaient permettre à tous ces pays de recouvrer leur indépendance et à peser à nouveau sur l’Histoire.

 La Chine,  que ce soit par la voie maritime ou terrestre  édifie par le monde de nouvelles routes de la soie. Autant de signes qui montrent que les temps changent et que le Centre du Monde revient vers l’Est.

Points forts

Alors qu’en histoire, la mode est plutôt  à la spécialisation, avec les Routes de la Soie nous sommes emmenés dans un récit qui par son souffle, sa dimension, n’a plus rien à voir avec nos repères habituels.

- Les faits sont précis et détaillés, l’érudition fascinante, l’écoute s’avère passionnante. Le style vif et très clair (il faut aussi  en remercier le traducteur), y est pour beaucoup.

Points faibles

Bien que quelques cartes (petites) aient été jointes,  il est parfois difficile de situer les cités innombrables et souvent peu connues  qui jalonnent l’immensité de la steppe que l’on parcourt avec ce livre à travers les siècles et les routes.

En deux mots ...

Une perspective nouvelle, qui nous oblige à percevoir d’une manière très différente l’histoire de ce continent et même du Monde.  C’est véritablement une révélation qui nous attend avec les Routes de la soie.

L'auteur

Né en 1971, Peter Frankopan est historien et professeur à l’Université d’Oxford où il dirige le Centre de recherches byzantines. Conférencier et consultant pour de nombreuses organisations internationales, outre son grand succès Les Routes de la Soie, il est l’auteur d’une Histoire de la Première croisade (2012).

LE LECTEUR.

Patrick Donnay, d’origine belge est diplômé de la section théâtre de l’Institut des Arts de Diffusion. Comédien permanent du Théâtre National de Bruxelles depuis 1990, il est le créateur et le directeur artistique du Festival « Paroles d’Hommes ». Il a travaillé sous la direction de grands metteurs en scène (Jacques Lasalle, Jean-Marie Villègier…) et il prête sa voix dans de nombreux films et livres audio.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.